Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

3 millions d'euros : le montant de la fraude à la Sécu en Loire-Atlantique

-
Par , France Bleu Loire Océan
Loire-Atlantique, France

La Sécurité sociale de Loire-Atlantique veut renforcer la lutte contre les fausses déclarations. La fraude représente plus de 3 millions d'euros sur les deux dernières années. À l'Assurance maladie, il existe une équipe dédiée à ce problème.

sécurité sociale
sécurité sociale © Radio France - France Info

Au sein de la Caisse primaire d'assurance maladie, 30 personnes sont chargées de la lutte contre la fraude. Sur la période 2014-2015, elles ont constaté 1.500 fraudes. Cela va de la falsification d'un arrêt de travail à une fausse déclaration de ressources. C'est près de 3 millions d'euros que la Sécu a pu récupérer.

Cette équipe doit d'abord détecter ces dossiers. Pour cela, l'Assurance maladie travaille avec d'autres organismes comme la CAF ou Pôle emploi. Depuis 2012, elle a aussi accès aux informations bancaires des assurés.

Perte de droits et pénalités financières

Les personnes soupçonnées sont  interrogées avant d'éventuelles sanctions. Ces deux dernières années, en Loire-Atlantique, une centaines de personnes ont perdu leurs droits à la CMU complémentaire. Sept ont même dû payer des pénalités financières, de 400 à plus de 12 000 euros. Cela se termine parfois même devant la justice puisque la Sécu a déposé 150 plaintes depuis 2 ans. Il n'y a pas que les assurés qui fraudent. Huit  professionnels de santé ont été épinglés par la CPAM 44,  pour avoir déclaré par exemple des actes médicaux fictifs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess