Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

300 euros d'impôts en moins par an pour 184.000 foyers dans le Gard et en Lozère

-
Par , France Bleu Gard Lozère

La baisse d'impôt sur le revenu promise par le gouvernement est effective dès le mois de janvier 2020 sur les fiches de paie. Elle concerne 167.000 foyers fiscaux dans le Gard, 17.000 en Lozère.

Courrier de la Direction générale des Finances publiques (photo d'illustration).
Courrier de la Direction générale des Finances publiques (photo d'illustration). © Maxppp - Bruno Levesque

Une bonne nouvelle pour 167.000 foyers fiscaux imposables dans le Gard, 17.000 en Lozère : ils vont bénéficier d'une baisse d'impôt. Et ce, dès ce mois de janvier 2020. Un an après la mise en place du prélèvement automatique, la mesure a été présentée dans le détail mardi 28 janvier par le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin. Elle avait été annoncée en avril dernier par Emmanuel Macron pour mettre fin à la crise des gilets jaunes. 

Une économie de 25 euros par mois

Au total, cette baisse d'impôt s'élève à 5 milliards d'euros et concerne 17 millions de foyers. Elle représente localement une économie annuelle de 304 euros par an dans le Gard, 302 euros en Lozère, soit environ 25 euros par mois.

"Je ne sais pas si au quotidien on se rendra compte de ces 25 euros en plus mais symboliquement, j’aime bien le geste. C’est assez rare que nos impôts baissent, donc on apprécie", reconnaît Amandine, une jeune maman nîmoise ayant reçu un mail pour l’avertir de la baisse d’impôt. "25 euros de plus ou de moins, ça ne change rien, rétorque Louis, un trentenaire nîmois. Concrètement, sur l’année, qu’est-ce que ça rapporte ? Quand vous comparez un paquet de clope à plein de chose, vous faites deux allers-retours en voiture, c’est pareil." 

Pour savoir si la baisse d'impôt sur le revenu vous concerne et à quel montant elle s'élève dans votre foyer, vous pouvez consulter le simulateur mis en ligne par le gouvernement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess