Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Retraites : 350 manifestants à la gare de Pau ce samedi matin, 80 au péage Tarbes Ouest

-
Par , France Bleu Béarn

En attendant la grosse journée de mobilisation prévue le 9 janvier, syndicats, gilets jaunes et professionnels en grève continuent de se rassembler pendant les vacances pour dire non à la réforme des retraites initiée par le gouvernement.

A Pau les manifestants se sont rassemblés devant la gare par solidarité avec les cheminots, en grève depuis 24 jours.
A Pau les manifestants se sont rassemblés devant la gare par solidarité avec les cheminots, en grève depuis 24 jours. © Radio France - Manon Claverie

Pau, France

"Les cheminots mènent une lutte exemplaire depuis 24 jours !" scande le représentant FSU Renaud Bousquet. D'où le rendez-vous donné devant la gare de Pau ce samedi matin, pour les soutenir. 

350 pompiers, personnels hospitaliers, enseignants, cheminots et syndicalistes sont rassemblés pendant qu'à quelques mètres de là une quarantaine de gilets jaunes interpellent les voitures sur le rond-point qui mène à la gare. La mobilisation est loin d'atteindre celle des 5 et 17 décembre, où les manifestations ont réuni jusqu'à 14 000 personnes d'après les syndicats, 10 000 d'après la police. Mais cela satisfait Renaud Bousquet : "Pour un samedi 28 décembre, entre Noël et le Nouvel An, c'est beaucoup !"

Une quarantaine de gilets jaunes arrêtent les voitures, devant la gare, pour informer les passants sur la réforme des retraites.  - Radio France
Une quarantaine de gilets jaunes arrêtent les voitures, devant la gare, pour informer les passants sur la réforme des retraites. © Radio France - Manon Claverie

A Tarbes non plus les vacances n'ont pas eu raison de la détermination des manifestants. Après une marche d'une centaine de personnes mardi 24 et un rassemblement devant la Sécurité sociale jeudi 26, quatre-vingts manifestants ont investi le péage Tarbes-Ouest, à Ibos, ce samedi matin. 

Accueillis par une trentaine de forces de l'ordre, ils n'ont pas pu lever les barrières comme ils l'avaient prévu mais se sont rabattus sur le rond-point de l'autoroute où ils ont distribué des tracts. "On remarque que les passants sont réceptifs et nous soutiennent. Ils ne sont que très peu à nous envoyer sur les roses", se réjouit la Secrétaire départementale de la CGT 65 Angélique Samaran.

Antoinette (à g.) est venue avec ses deux enfants de 7 et 9 ans.  - Radio France
Antoinette (à g.) est venue avec ses deux enfants de 7 et 9 ans. © Radio France - Manon Claverie

Antoinette, cheminote, est venue avec ses deux enfants de 7 et 9 ans. "Je trouve important de les sensibiliser à ces causes dès le plus jeune âge. Ils étaient d'ailleurs ravis de venir avec moi. Ils ont mis le réveil pour venir passer ce jour de vacances à distribuer des tracts", explique-t-elle. En grève depuis le 5 décembre, elle appréhende de recevoir sa fiche de paie mais estime qu'il "faut agir maintenant, tant qu'il est temps. La retraite, c'est trop important pour qu'on laisse passer cette réforme." Elle espère être rejointe par le plus de monde possible pour pouvoir faire plier le gouvernement et reprendre le travail au plus vite. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu