Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Économie – Social

4.500 intentions d'embauches dans l'Indre en 2018

jeudi 19 avril 2018 à 16:33 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Les entreprises de l'Indre interrogées par Pôle Emploi indiquent avoir l'intention de recruter 4.500 personnes cette année principalement dans les secteurs de l'industrie et des services.

Dominique Laroche, directeur territorial de Pôle Emploi Berry (au milieu) et Christophe Ordureau, directeur de l'entreprise Beirens à Buzançais (droite).
Dominique Laroche, directeur territorial de Pôle Emploi Berry (au milieu) et Christophe Ordureau, directeur de l'entreprise Beirens à Buzançais (droite). © Radio France - Jonathan Landais

Châteauroux

4.500 recrutements prévus cette année dans l'Indre, c'est un millier de plus que l'an passé (3.493 intentions en 2017). Une hausse des intentions d'embauche de près de 29% par rapport à 2017, signe que la reprise économique est là, les carnets de commandes se remplissent, encore faut-il pouvoir trouver la main d'oeuvre. C'est le but de cette étude réalisée par Pôle emploi : anticiper les besoins de recrutement des entreprises pour mieux orienter les demandeurs d'emploi et mieux cibler les besoins de formation.

Chaudronniers soudeurs et conducteurs routiers

La plupart de ces intentions de recrutement concerne les métiers de service (56.7%), agents d'entretien, aide à domicile... mais aussi le secteur de l'industrie et la métallurgie (19.2%), avec des métiers comme chaudronnier, soudeur (il y aurait 7.000 postes de chaudronniers vacants en France), ouvrier textile dans la maroquinerie. Forte demande aussi pour des postes de conducteurs routiers.

Certains bassins d'emploi rencontrent plus de difficultés de recrutement que d'autres, c'est le cas dans le secteur d'Argenton-sur-Creuse où il y a un besoin de main d'oeuvre plus qualifiée dans l'agroalimentaire et l'aéronautique. Ces difficultés tiennent aussi au profil des chômeurs, "sur Argenton par exemple, on a une population de demandeurs d'emploi qui est plutôt moins mobile, plutôt plus âgée, un tiers a plus de 50 ans, et plutôt moins qualifiée que dans le reste du département, ce qui explique le caractère un peu plus complexe des recrutements", avance Dominique Laroche, directeur territorial de Pôle Emploi Berry.

Pour cette étude, près de 60.000 entreprises ont été sondées dans toute la région Centre-Val-de Loire, et pour la moitié d'entre elles (46%), les projets de recrutements sont considérés comme difficiles, un chiffre stable par rapport à l'an dernier, ce qui veut dire que les besoins sont plus importants, mais les difficultés de recrutement toujours aussi grandes. Si vous êtes intéressés pour déposer un CV, et postuler sur ces métiers en tension, rapprochez-vous de votre agence Pôle Emploi.