Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bastia : 40 000 € pour rénover des logements sociaux grâce au Crédit Agricole

-
Par , France Bleu RCFM

L'office HLM de Haute Corse a reçu, mardi 30 juillet, 40 000 euros de dons de la part de la fondation du Crédit Agricole de la Corse. Cette somme va permettre de rénover trois logements "grottes", des logements si insalubres que l'office HLM n'a pas les moyens de remettre en été seul..

La remise du chèque à l'agence de Bastia, place Saint-Nicolas.
La remise du chèque à l'agence de Bastia, place Saint-Nicolas. © Radio France - Marion Bargiacchi

Bastia, France

L'Office public de l’Habitat de Haute-Corse (OPH2C) a signé une convention avec la Fondation du Crédit Agricole de la Corse et reçu un chèque de 40.000 euros. De quoi réhabiliter trois logements dits "grottes", c'est à dire trop vétustes pour que l'office puisse prendre en charge lui-même les rénovations. Une petite pierre à l'édifice du logement social, alors que 80% des corses sont éligibles à un logement social.

Des dons des salariés et des clients

Cet argent provient des dons d'une portion des collaborateurs du Crédit Agricole : ils ont reversé tout ou partie de leur prime annuelle dans des associations (105 000 euros récoltés en tout) dont la Fondation du Crédit Agricole qui en a reçu 15 000€, mais aussi des transactions financières des clients qui utilisent un chéquier ou un carte bancaire estampillés "corse" : à chaque opération, la banque reverse un pourcentage à la fondation (65 000€).

"Nous voulions avoir un effet significatif sur notre territoire", explique Pascal Luigi, directeur adjoint du Crédit Agricole de Corse, "le logement est une problématique essentielle." Le Crédit Agricole travaille déjà beaucoup sur le logement car c'est un tiers des crédits accordés par la banque sur l'île. Et Pascal Luigi d'ajouter : "Via la fondation, le logement social s'est imposé naturellement car nous avions des discussions avec les Offices publics HLM (OPH)."

"Les équipes du Crédit Agricole souhaitent qu'un euro investi ou un euro donné puisse servir directement à loger des familles." - Pascal Luigi, Crédit Agricole

Des logements insalubres réhabilités

Réhabiliter un logement "grotte" coûte entre 15 000 et 20 000 euros contre 5000 pour un logement "classique". Les offices HLM préfèrent donc rénover des logements moins abîmés en plus grand nombre. "Seulement, ces logements "grottes" pèsent sur notre pourcentage de logements vacants et sont souvent indisponibles pendant des années." explique Fabienne Giovannini, présidente de l'Office public de l’Habitat de Haute-Corse. "Cette convention c'est donc une excellente nouvelle, car ces logements vont être réhabilités en deux mois grâce à l'emploi d'entreprises spécialisées"

Aujourd'hui, 6000 personnes attendent un logement social en Corse et 1 corse sur 5 est en situation de précarité.

Visite d'un appartement "grotte" à Lupino.

PHOTOS - Un logement "grotte" à Lupino

Ceci est un reste de cuisine. Les nuisibles, cafards et puces, ont été éradiqués par des professionnels. - Radio France
Ceci est un reste de cuisine. Les nuisibles, cafards et puces, ont été éradiqués par des professionnels. © Radio France - Marion Bargiacchi
Les plafonds tombent en lambeaux. - Radio France
Les plafonds tombent en lambeaux. © Radio France - Marion Bargiacchi
Et vous n'avez pas l'odeur en photo. - Radio France
Et vous n'avez pas l'odeur en photo. © Radio France - Marion Bargiacchi
Choix de la station

France Bleu