Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

"40 ans d'une vie partis en fumée" : la conserverie de Doazit, dans les Landes, ravagée par les flammes

Par

Vendredi 18 juin, la conserverie Labat à Doazit (Landes) a été victime d'un incendie. En moins d'une heure, 500m² de surface sont partis en fumée. Pour le propriétaire Christian Labat, 72 ans, ce sont plus de 40 ans de travail et de souvenirs qui disparaissent.

La conserverie lors de l'incendie, le vendredi 18 juin La conserverie lors de l'incendie, le vendredi 18 juin
La conserverie lors de l'incendie, le vendredi 18 juin - Christian Labat

On sent encore l'odeur du brûlé lorsque l'on arrive sur place. Vendredi dernier, le 18 juin, toute la conserverie Labat à Doazit est partie en fumée. Victime d'un incendie, le bâtiment de 500m² a brûlé en moins d'une heure. Le propriétaire, Christian Labat, 72 ans, a tout perdu : ses conserves, ses médailles, et surtout ses souvenirs. Sur place, sa conserverie était une véritable institution pour les amateurs de foie gras. Alors le patron ne compte pas s'arrêter là. Il cherche de nouveaux locaux à louer pour reprendre son activité.

Publicité
Logo France Bleu

L'incendie a pris pendant sa sieste, tout a brûlé en moins d'une heure

Christian Labat récupère dans les débris les derniers souvenirs : des programmes de corrida © Radio France - Lou Bourdy

L'incendie a pris en fin d'après-midi vendredi. Christian Labat faisait alors la sieste dans sa maison, située juste en face de la conserverie, au bout d'une allée à Doazit : "J'ai entendu deux pets, comme deux coups de fusil. Je suis alors sorti pour faire mes courses, je ferme la porte, et je vois des flammes qui sortent par les fenêtres." Le gérant se précipite alors dans la salle du bureau, pour récupérer les clefs des camions et les chéquiers.

Vingt-six pompiers arrivent sur place, mais c'est trop tard : en moins d'une heure tout a pris feu. Le bureau, les casseroles, les conserves, tout a fondu ou explosé. "Il n'y a plus rien, c'est catastrophique." Christian Labat a gagné 32 médailles d'or au concours agricole de Paris, il avait plus de 6000 dossiers clients à travers la France. "Ce qui me fait le plus de mal c'est de voir tout mon outil de travail partir en fumée, je n'aurais jamais pensé que ça puisse arriver."

Le gérant a bâti lui même cette conserverie il y a 40 ans, avec un ami maçon © Radio France - Lou Bourdy

Ça me fout les larmes quand j'y pense

Mais ce qui le désole le plus, c'est d'avoir perdu tous ses souvenirs, dont toutes ses photos : "Il ne me reste plus aucun souvenir, Bernard Tapie était venu lorsqu'il était ministre de la Ville, il était là, avec ma fille qui était fan de l'OM, c'était extraordinaire. Ça me fout les larmes quand j'y pense."

La salle du bureau en feu, vendredi 18 juin © Radio France - Lou Bourdy
loading

Même si Christian Labat a 72 ans, il n'est pas près de s'arrêter de travailler. Il cherche désormais à louer de nouveaux locaux, pour reprendre au plus vite son travail. "De toute façon, il y a bientôt le mariage de ma fille, alors il faut que je m'y remette" confie le gérant, qui garde le sourire malgré tout.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu