Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une soixantaine d'emplois supprimés chez Gill Corporation à Anglet

-
Par , France Bleu Pays Basque

Victime de la crise qui touche le secteur de l’aéronautique, la société sous-traitante Gill Corporation d'Anglet, va trancher dans ses effectifs. De source syndicale, 65 emplois pourraient être supprimés d'ici le mois d'octobre.

"Gill corporation", entreprise angloye, sous-traitant de l'aéronautique, dans la tourmente.
"Gill corporation", entreprise angloye, sous-traitant de l'aéronautique, dans la tourmente. - Capture d'écran Google view

"Gill corporation" dans la tourmente. La société d'Anglet sous-traitante pour l'industrie aéronautique s'apprête à supprimer 65 emplois. Victime elle aussi de la crise sanitaire qui secoue le monde de l'aéronautique, l'ancienne "Alcore Brigantine", près de l'aéroport de Biarritz,  risque de perdre un quart de ses 200 effectifs. Le plan de sauvegarde de l'emploi a été engagé depuis quelques jours apprend-on ce lundi 31 août 2020 de source syndicale.

Réduction de la voilure

Spécialisée dans la réalisation de structures en nid d’abeilles pour les ailes ou les réacteurs, l'entreprise créée en 1995, va réduire la voilure d'ici la fin du mois d'octobre. En ce moment certains salariés ne travaillent qu'une demi journée par semaine et bénéficient des mesures de chômage partiel. 

Période faste révolue

Sous-traitant de second ordre dans la filière aéronautique "Gill corporation" s’était agrandie au début des années 90. Une période faste aujourd'hui révolue en raison du covid. Une source interne décrit une "atmosphère plombée" à  l’intérieur de l'entreprise dont le dernier chiffre d’affaire connu, celui de 2018, s’élevait à 24,5 millions d'euros. La direction de l'entreprise, que nous avons contacté, n'a pas souhaité réagir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess