Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

5G : Huawei pourrait s'implanter à Illkirch, 500 emplois à la clé

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Des négociations sont en cours entre le géant chinois des télécommunications Huawei, la région Grand Est et l'Eurométropole de Strasbourg, pour l'implantation d'un site de production dans le Bas-Rhin. "Plusieurs options se présentent à Illkirch", indique ce mardi la présidente de l'Eurométropole.

La région Grand Est et l'Eurométropole sont en discussion avec le géant chinois des télécommunications, Huawei, pour la création d'une usine près de Strasbourg (photo d'illustration).
La région Grand Est et l'Eurométropole sont en discussion avec le géant chinois des télécommunications, Huawei, pour la création d'une usine près de Strasbourg (photo d'illustration). © Maxppp - Marius Becker

Le géant chinois des télécoms, Huawei, va-t-il s'implanter dans la banlieue de Strasbourg ? Des discussions sont en tout cas en cours avec la Région Grand Est, l'Eurométropole, et des agences de développement économique. Huawei pourrait installer sa première usine hors de Chine en Alsace. 200 millions d'euros d'investissement et 500 emplois à terme.

Plusieurs options se présentent à Illkirch

Cette installation en est pour le moment à l'état de projet, les négociations sont en cours. Le lieu, notamment, n'a pas encore été choisi, mais "il y a plusieurs options qui se présentent à Illkirch en particulier", indique ce mardi Pia Imbs, la présidente de l'Eurométropole de Strasbourg. "Cela mérite un débat, par exemple à quel prix la Métropole va pouvoir vendre le terrain, il y a toujours un cahier des charges qui s'impose, ce sont des éléments classiques de la démarche d'implantation d'une entreprise que nous allons voir avec eux", ajoute-t-elle. 

Une rencontre entre l'Eurométropole et les dirigeants de Huawei le 12 octobre

300 emplois doivent être créés dans un premier temps, 500 à terme : "Il nous importe de mieux connaître le type d'emplois qui seront proposés, on me dit que ce sont des emplois industriels de bon niveau donc je voudrais aussi m'en assurer", indique Pia Imbs. La rencontre entre la présidente de l'Eurométropole et des dirigeants de Huawei aura lieu lundi 12 octobre.

On se pose beaucoup de questions

Une implantation qui fait débat. "On se pose beaucoup de questions", a indiqué mardi matin sur l'antenne de France Bleu Alsace, la maire de Strasbourg, Jeanne Barseghian. Des inquiétudes qui ne doivent pas entraver, pour Jean Rottner, le président de la région Grand Est, le développement économique : "Je cherche à placer ma région et son économie, dans un combat qui est celui de la relance, de la conquête, et l'arrivée d'une telle entreprise vient enrichir un éco-système local autour du numérique. Une entreprise a besoin d'être assurée de pouvoir être bien accueillie, qu'il y ait un débat je le comprends, mais une décision est nécessaire."

Huawei avait annoncé dans un communiqué en février dernier, l'implantation d'une "une usine de production de produits réseau sans-fil en France". Ce site sera dédié à la fabrication d'équipements du réseau sans-fil pour la 4G et la 5G. La plupart des produits fabriqués auront pour destination le marché européen.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess