Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

62 suppressions de postes chez Novandie en Sarthe : l'amertume des ouvriers de la laiterie de Savigné-l'Evêque

lundi 2 juillet 2018 à 18:23 Par Julien Jean, France Bleu Maine

Après l'annonce par Novandie de la suppression de 62 postes début 2019 sur son site de Savigné, le retour de week end a été difficile pour les 120 ouvriers. Réunis en AG, ils ont découvert les grandes lignes du plan social que la direction va négocier avec les syndicats à partir de septembre.

La laiterie de Savigné l'Evêque va perdre la moitié de son effectif
La laiterie de Savigné l'Evêque va perdre la moitié de son effectif © Radio France - Julien JEAN

Savigné-l'Évêque, France

"C'est peut être un des derniers camions que je vois passer". Devant les grilles de l'usine, cet ouvrier ne fait pas mystère de son amertume. Après 19 ans passé chez Novandie, il s'attend à devoir quitter "son usine". 

Lui et ses 116 collègues de la laiterie de Savigné l'Evêque ont appris la semaine dernière qu'un plan social allait durement toucher le site sarthois de Novandie (groupe Andros). Mais ils n'ont pas pu en discuter entre eux, la direction ayant accordé deux jours de repos exceptionnels aux salariés jeudi et vendredi... De retour de ce long week-end de 4 jours, c'est la douche froide : "On savait qu'il y avait un plan de licenciement dans les cartons, on nous l'avait dit en janvier. Mais de ce niveau là, non, on s'y attendait pas. 62 postes, c'est 50% des emplois, c'est dur" réagit Bernard, un des plus anciens de la laiterie spécialisée dans les yaourts Mamie Nova et de marques distributeurs.  

James Emery, délégué central CFDT chez Novandie - Radio France
James Emery, délégué central CFDT chez Novandie © Radio France - Julien JEAN

Réunis ce lundi en assemblée générale, les ouvriers ont pu prendre connaissance des grandes lignes du plan de réorganisation. "Je leur annonce les postes qui vont disparaître. Ce n'est pas facile" explique James Emery, délégué central CFDT.  Pour lui, rien ne justifie ces suppressions de postes. "_Le chiffre d'affaires et le volume sont en constante augmentation_. Alors c'est vrai que l'on a du mal à répercuter le prix du lait sur la grande distribution mais malgré cela, on garde la tête hors de l'eau. C'est vraiment l'incompréhension dans l'usine".

Le choc est rude aussi pour la commune. Avec 117 salariés en CDI et une vingtaine d'intérimaires à temps plein, Novandie est le plus gros employeur de Savigné l'Evêque. Située en centre bourg, la laiterie participe logiquement à l'activité des commerçants, qui s'interrogent sur les répercussions de ce PSE. "Ce n'est pas la fête, c'est sûr qu'il nous font vivre aussi avec des commandes de viennoiserie" estime Jérôme dont la boulangerie se trouve à 30 mètres de l'entrée de la laiterie.

Les négociations du PSE, sur les offres de reclassement et le montant des indemnités, débuteront en septembre suivi en fin d'année de l'envoi des premières lettres de licenciement.