Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

700 gilets jaunes dans les rues de Bayonne pour un acte XII en nocturne perturbé

-
Par , France Bleu Pays Basque

Grosse mobilisation dans les rues de Bayonne ce samedi 2 février pour l'acte XII des gilets jaunes qui organisaient pour la première fois au Pays basque une manifestation en nocturne. Manifestation qui a été entachée par des actes de vandalisme.

Première manifestation nocturne des gilets jaunes dans les rues de Bayonne
Première manifestation nocturne des gilets jaunes dans les rues de Bayonne © Radio France - Valérie Menut

Ils étaient nombreux à avoir répondu à ce premier rendez-vous en nocturne des gilets jaunes au Pays basque. Environ 700 personnes, venus du Pays basque mais aussi des Landes ou encore du Béarn, pour manifester pour un meilleur pouvoir d'achat, "parce qu'on n'est toujours pas entendu, regrette Laura, venue d'Orthez. Cette aide à domicile confie dépenser 200 euros par mois en carburant et être obligée de se "serrer la ceinture. Arrivé le 15 du mois je n'ai plus rien parce que je passe tout dans mon essence et je ne remplis pas mon frigo". Les rangs gonflés, "parce que plus on est, plus on va peut-être nous entendre" espérait une manifestante, le cortège s'est élancé dans les rues de Bayonne pour une marche bruyante, à coups de slogans et de pétards, mais "pacifiste" se réjouissait un autre gilet jaune béarnais. 

Actes de vandalisme

Pacifiste jusqu'à ce que la manifestation arrive devant la sous-préfecture et prenne le chemin du commissariat. Là quelques individus masqués ont vandalisé des vitrines d'agences bancaires, d'assurances, des distributeurs automatiques puis ont caillassé le commissariat. Des actes qui ont sapé le moral de nombreux gilets jaunes qui ont alors quitté la manifestation. "On est en colère ! Parce que ça nous dessert, déplore cette institutrice bayonnaise à la retraite. Les gilets jaunes, ce n'est pas ça. Nous on est là pour construire, pas pour détruire". 

vitrine caillassée à Bayonne - Radio France
vitrine caillassée à Bayonne © Radio France - Valérie Menut
Distributeur automatique vandalisé à Bayonne - Radio France
Distributeur automatique vandalisé à Bayonne © Radio France - Valérie Menut

Reportage

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu