Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

700 km à pied à travers la France, via le Berry, contre la réforme de la SNCF

lundi 30 avril 2018 à 18:44 Par Adèle Bossard, France Bleu Berry

Trois cheminots (actifs et retraités) traversent la France à pied, de l'Ariège à Paris, via le Berry, pour protester contre la réforme de la SNCF. Ils espèrent rencontrer le Président de la République au terme de leur périple.

Les trois marcheurs ont été rejoints pour cette étape par un Berrichon, un jeune retraité de la SNCF.
Les trois marcheurs ont été rejoints pour cette étape par un Berrichon, un jeune retraité de la SNCF. © Radio France - Adèle Bossard

Neuvy-Pailloux, France

Les cheminots restent mobilisés contre la réforme de la SNCF voulue par le gouvernement, mais pas seulement par la grève.  Trois cheminots ariégeois, actifs et retraités, ont entamé depuis le 9 avril un périple à pied de Foix (Ariège) à Paris. Plus de 700 kilomètres à pied à raison de 20 à 30 km par jour. Ils viennent de passer deux jours en Berry, d'abord entre Argenton-sur-Creuse et Châteauroux puis entre Châteauroux et Issoudun ce lundi : 29 kilomètres sous la pluie et le vent !

Les marcheurs ont fait une pause en gare de Neuvy -Pailloux - Radio France
Les marcheurs ont fait une pause en gare de Neuvy -Pailloux © Radio France - Adèle Bossard

Le maire de Saint-Georges-sur-Arnon, Jacques Pallas, qui est aussi retraité de la SNCF, est venu les accueillir et les a invités à dormir chez lui ce lundi soir. _"_Rendez vous compte, 700 kilomètres pour montrer que leur statut et le service public, c'est indissociable !" lance-t-il. 

Arrivée prévue le 8 mai devant l'Elysée 

Les trois hommes ont appelé leur périple "Marche ou grève" et ont ouvert des comptes sur les réseaux sociaux pour pouvoir être suivis au jour le jour. 

Sébastien, Régis et Patrick traversent la France avec un gilet fluo siglé SNCF, mais ne sont reliés à aucun syndicat ou parti politique. "C'est une démarche citoyenne, dont les gens ont plus de facilité à discuter avec nous, explique Sébastien. De temps en temps, les gens s'arrêtent ou nous klaxonnent !".

Les marcheurs dorment chaque soir chez l'habitant et recueillent les doléances de chacun à propos du service public. Autant de témoignages qu'ils espèrent transmettre directement à Emmanuel Macron. Ils prévoient d'arriver le 8 mai devant l'Elysée. 

Ils ont envoyé une demande pour rencontrer le président mais n'ont pas encore reçu la réponse.