Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

700 salariés de la Macif mobilisés à Niort après la polémique sur la rémunération du président

lundi 28 janvier 2019 à 13:42 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

700 salariés de la Macif se sont rassemblés ce lundi matin à Niort, au siège social de la mutuelle, pour dénoncer la hausse de 62,5% de la rémunération de leur président Alain Montarant alors que se déroulent en ce moment les négociations annuelles obligatoires.

Les grévistes ont investi le bâtiment principal du siège de la Macif ce lundi matin
Les grévistes ont investi le bâtiment principal du siège de la Macif ce lundi matin © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

"Avis de recherche : cherche président mutualiste désespérément", peut-on lire sur la feuille que tient Béatrice. Cette salariée de la Macif est en grève ce lundi. Ils sont 700 à s'être rassemblés au pôle services de la mutuelle avant de rejoindre le bâtiment principal du siège et d'investir le hall. L'appel à la grève a été lancé par les syndicats CGT, CFDT, FO et CFE -CGC après les révélations du Canard Enchaîné mercredi dernier sur la hausse de 62,5% de la rémunération du président Alain Montarant, celle-ci passant de 160.000 à 260.000 euros annuels.

"C'est honteux, lamentable", lance Béatrice. "On a des sociétaires à qui on va annoncer prochainement des hausses de tarifs et on a un président qui se hausse son salaire. On a fait des résultats impressionnants l'année dernière, mais on n'en a pas fait pas profiter les sociétaires, alors que ce sont quand même les sociétaires qui nous font vivre", s'indigne-t-elle. 

Pour Béatrice, l'augmentation du président de la Macif est une "honte" - Radio France
Pour Béatrice, l'augmentation du président de la Macif est une "honte" © Radio France - Noémie Guillotin

"C'est humiliant pour les salariés, c'est humiliant pour les sociétaires."

Une polémique qui tombe pendant les négociations annuelles obligatoires, dont la dernière réunion est censée se tenir ce lundi après-midi. "On propose 0% d'augmentation aux salariés. 0% d'un côté, 62% de l'autre, ça questionne beaucoup", lâche Fabrice Kalifa, secrétaire national CGT Macif. "Et puis nous sommes dans un contexte très tendu au niveau des conditions de travail avec la mise en place d'un nouvel accord d'entreprise", rappelle le représentant syndical. 

"On a eu une augmentation du temps de travail de 11% pour une hausse de salaire de 8%", précise Christelle, qui travaille sur une plateforme téléphonique. Elle raconte être restée sans voix quand elle a appris l'augmentation. "On n'est plus dans cette démarche de mutualisation, on est dans une démarche individualiste. C'est humiliant pour les salariés. C'est humiliant pour les sociétaires", lance-t-elle.