Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

80 personnes devant la préfecture de la Creuse contre la réforme des retraites

-
Par , France Bleu Creuse

80 personnes ont manifesté ce jeudi matin devant la préfecture de la Creuse, à Guéret, au lendemain des annonces d'Edouard Philippe.

80 personnes ont manifesté ce jeudi matin devant la préfecture de la Creuse à Guéret.
80 personnes ont manifesté ce jeudi matin devant la préfecture de la Creuse à Guéret. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Guéret, France

Une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites, ce jeudi matin, devant les grilles de la préfecture de la Creuse. Environ 80 personnes ont manifesté, au lendemain des annonces d'Edouard Philippe, et de la présentation de la réforme, à l'appel de plusieurs syndicats, notamment la CGT, Force Ouvriere et la FSU. 

Alors que les représentants ont demandé un rendez vous avec la préfète, puis avec le secrétaire général, ils ont fini par repartir sans avoir vu personne : ils en ont eu assez d'attendre qu'une salle soit trouvée. "C'est inadmissible de se comporter comme ça," estime Stéphane Picout, de la FSU. "A un moment, à ne pas recevoir les syndicats, ils vont ramasser la rue ! Alors peut-être que c'est une volonté, qu'ils aiment le rapport de force. A court terme, c'est peut-être rentable, à moyen ou long terme, on peut imaginer que ce soit l'anarchie." 

Quitte à aller vers des méthodes plus musclée (lors de la manifestation du 5 décembre, certains ont exprimé le souhait de se rendre sur la N145). "Ça peut, on ne s'interdit rien. Je pense qu'il faut que mardi il y ait beaucoup de monde, contre cette réforme." La manifestation devait se terminer, après un détour devant les urgences, à l'école d'infirmières. 

Mardi, il pourrait y avoir du monde dans les rues : la CFDT et la CFTC, favorables à une retraite par points, mais opposés à la création d'un "âge d'équilibre" ou "âge pivot", fixé à 64 ans, pour pouvoir bénéficier d'une retraite à taux plein. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu