Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

800 personnes dans les rues de Limoges contre la Loi Travail

mardi 28 juin 2016 à 17:54 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Les opposants à la Loi Travail ont une nouvelle fois répondu présents ce mardi à Limoges. Ils étaient environ 800 selon la police. Une nouvelle journée de mobilisation marquée par la remise des votations citoyennes aux services de l'Etat.

La mobilisation contre la Loi Travail ne faiblit pas à Limoges
La mobilisation contre la Loi Travail ne faiblit pas à Limoges © Radio France - Jérôme Ostermann

Limoges, France

Pour eux, pas question de lâcher la rue et de laisser le mouvement s’essouffler. Alors que le texte repasse devant le sénat mardi soir, ils étaient encore nombreux mardi midi dans les rues de Limoges. Environ 800 selon la police. Ils étaient 250 à Tulle. Avec toujours le même mot d'ordre. Obtenir le retrait pur et simple du projet de loi. Une revendication également relayée à travers la votation citoyenne organisée ces dernières semaines par l'intersyndicale, un peu partout en France.

Le cortège avec la préfecture en point de mire pour le dépôt des votations citoyennes - Radio France
Le cortège avec la préfecture en point de mire pour le dépôt des votations citoyennes © Radio France - Jérôme Ostermann

En Haute-Vienne, près de 4 mille personnes ont participé, sans compter les votes par internet. Les documents ont été déposés en préfecture et au niveau national, ce sont environ 70 mille de ces votations citoyennes qui devaient être remises à l'Elysée. Une manière de bien faire comprendre au pouvoir que les opposants au texte sont plus que jamais mobilisés et déterminés avant la prochaine grande journée de manifestation du 05 juillet prochain.