Économie – Social

84e Foire européenne de Strasbourg : arnaque ou pas?

Par Sophie Cambra, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass vendredi 2 septembre 2016 à 4:00

La foire européenne de Strasbourg accueille un millier d'exposants.
La foire européenne de Strasbourg accueille un millier d'exposants. © Maxppp - Jean Marc LOOS

La 84e Foire européenne ouvre ce vendredi. Pendant 11 jours, les 1000 exposants verront défiler environ 200.000 visiteurs au Parc Expo du Wacken à Strasbourg. L'occasion de faire des bonnes affaires, mais attention aux arnaques.

Evènement incontournable de la rentrée strasbourgeoise, la Foire Européenne met à l'honneur cette année la Tunisie, du 2 au 12 septembre 2016. Au total, les visiteurs profiteront de 32.000 mètres carrés pour faire des emplettes au Wacken à Strasbourg. Sur les stands, vous pourrez voir des affichettes qui spécifient que "le consommateur ne bénéficie pas d'un droit de rétractation pour tout achat effectué à la foire sauf pour l'achat accompagné d'un crédit". En conclusion, si vous signez un bon de commande, il sera impossible de revenir dessus.

La vente forcée : une pratique à combattre

Marc Abecassis est le président des magasins Chateaux d'Ax dans l'Est de la France. Il a investi 200 mètres carrés avec plusieurs modèles de canapés. Pour les onze jours de foire, il a décidé d'installer sur son stand ses propres salariés pour éviter de tomber dans un système de vente forcée. "Ils n'ont pas de pression pour faire un chiffre puisque dans tous les cas ils sont payés pareil qu'ils soient ici ou dans le magasin" explique le responsable.

La Foire : un sacré investissement pour les exposants

Leur installation leur demande déjà du temps et beaucoup d'efforts. Les commerçants préparent leurs stands les deux jours qui précèdent l'ouverture de la foire. Ensuite, évidemment, ils investissent de l'argent. Laurent Valette dispose d'un stand de 12m² qu'il doit rentabiliser. "C'est 2500€ après il faut rajouter les frais de transports, d'hôtel, là j'en suis à 4000€ de dépenses" raconte ce  périgourdin qui vend du foie gras. Pour s'y retrouver, il faut vendre de la marchandise. Arthur Barthélémy est venu de Bandol dans le Var avec un camion chargé d'olives. "J'ai environ 1000 kilos, une petite tonne...avec une variété de 25 produits différents" explique cet exposant. Son objectif, c'est bien-sûr de tout vendre L'aller-retour en camion lui a coûté 600 €.

Les exposants se préparent pour l'ouverture de la 84ème Foire européenne de Strasbourg - Radio France
Les exposants se préparent pour l'ouverture de la 84ème Foire européenne de Strasbourg © Radio France - Sophie Cambra

Partager sur :