Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aix-les-Bains : les thermes du Domaine de Marlioz préparent la reprise et recrutent

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

À Aix les Bains, les thermes du Domaine de Marlioz recrutent ! 25 postes sont à pourvoir : cuisinier, réceptionniste, agent thermal par exemple. Depuis les annonces du président de la République, et la perspective d'un déconfinement, les réservations sont en hausse pour la saison à venir.

Plus d'une vingtaine de postes sont à pourvoir au Domaine de Marlioz à Aix-les-Bains en vue du déconfinement mi-mai.
Plus d'une vingtaine de postes sont à pourvoir au Domaine de Marlioz à Aix-les-Bains en vue du déconfinement mi-mai. - Domaine de Marlioz

À Aix les Bains, les thermes du Domaine de Marlioz trépignent. Après l'annonce par le président de la République Emmanuel Macron d'un déconfinement mi-mai, le Domaine se prépare à la réouverture des terrasses et du spa notamment. Le livre de réservations commence à se remplir, conséquence : 25 postes sont à pourvoir. Entretien avec Florian Hugonet, directeur général du Domaine de Marlioz.

France Bleu Pays de Savoie - Vous voyez enfin des perspectives en vue d'une réouverture prochaine ?

Florian Hugonet - Tout à fait, on voit que ça commence à se dessiner. C'est vrai qu'on a hâte de rouvrir avec les terrasses, tout ça devrait se dessiner aux alentours de la mi-mai et puis logiquement toute la partie spa. On espère reprendre assez rapidement. Les hôtels sont toujours ouverts, la seule incertitude concerne l'établissement thermal, on n'a pas vraiment de date pour l'instant.

Une réouverture prochaine qui rime avec des recrutements ?

Exactement, on a 25 postes à pourvoir d'ici le 10 mai, que ça soit pour le spa, les thermes, les établissements hôteliers et même la restauration. Des postes en CDD, CDI, des saisonniers, la partie stagiaire aussi et un petit peu d'apprentissage.

Le même nombre d'embauches que les années précédentes alors qu'on ne connaît pas le protocole, ce n'est pas un peu risqué ?

On a l'avantage, pour la partie restauration, d'avoir un parc de 10 hectares, on va pouvoir s'en servir un peu plus qu'on avait l'habitude de le faire les années précédentes. On envisage par exemple de proposer des pique-niques dans le parc. On est certain qu'on fera une belle saison, il n'y a pas de raison, l'année dernière on était dans les mêmes proportions de difficultés par rapport au covid-19. Progressivement, ça devrait aller dans le bon sens, il y a de plus en plus de personnes vaccinées.

Où en sont les réservations ?

Pour le mois de mai, on est aux alentours des 20%, mais on s'aperçoit que les réservations se font beaucoup à la dernière minute et que beaucoup de chambres se réservent le jour même. Sur la saison, c'est difficile de faire un comparatif par rapport à 2019 et 2020 parce qu'on n'est pas du tout dans des situations similaires. Par contre, on voit qu'on a des pics, notamment sur la semaine du 14 juillet, où on a environ une vingtaine de chambres réservées sur chaque établissement. Il y a une forte demande sur certaines dates.

Est-ce suffisant pour renflouer la trésorerie ?

Financièrement, on a la chance d'être sur un réseau d'hôtel, puisqu'on appartient à la Compagnie Française d’Hôtellerie, on a également eu, bien sûr, des aides qui nous permettent de maintenir la trésorerie. Mais la situation reste compliquée, on n'est pas rentable. Aujourd'hui, on ouvre parce que c'est un moyen de moins perdre de l'argent. On sait qu'on ne rattrapera pas l'année ça c'est sûr, mais en tout cas on espère limiter la casse avec une belle saison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess