Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Arles, le PV de stationnement est l'un des plus chers de France et peut atteindre 60 euros

-
Par , France Bleu Provence
Arles, France

Depuis le 1er janvier, ce sont les villes qui fixent le tarif des forfaits post-stationnement. Le PV à prix unique de 17 euros, c'est terminé. Arles fait partie des villes où ça vous coûtera le plus cher. L'amende est de 48 euros désormais et 60 euros en cas de non paiement dans les cinq jours.

A Arles si vous ne payez pas le stationnement vous risquez une amende de 48 euros
A Arles si vous ne payez pas le stationnement vous risquez une amende de 48 euros © Maxppp -

Depuis le 1er janvier 2018, le traditionnel PV à 17 euros, c'est terminé. Maintenant ce sont les villes qui fixent leur propre tarif. 

Arles fait partie des villes où l'amende est la plus élevée, elle est de 48 euros et jusqu'à 60 euros en cas de non paiement sous les cinq jours comme à Lyon. 

Étonnamment, Paris n’est pas la championne du prix du forfait post-stationnement puisque la capitale a décidé de le fixer à 50 euros.

Une amende pour éviter les voitures ventouses 

Si l'amende est si chère à Arles c'est notamment parce que la ville est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco, explique le maire Herve Sciavetti : "Obligatoirement, nous devons avoir une gestion du stationnement comme nous avons un site inscrit au patrimoine mondial. Comme nos monuments et nos musées accueillent 500.000 visiteurs chaque année, on l'a mis à 48 euros parce que sinon les voitures ventouses vont rester." 

Le maire le reconnait : c'est aussi une manière d'inciter davantage les automobilistes à payer le parcmètre

Les touristes comme Vegonia sont plutôt compréhensifs "C'est normal, à Arles il y a des musées et beaucoup de monuments, c'est normal de payer."

Un abonnement de stationnement annuel

Les Arlésiens, eux, trouvent l'amende beaucoup trop élevée, mais ils ont leurs petites combines, comme Lucia et Guy.

Ils ont garé leur voiture plus loin sur un emplacement gratuit : "Comme on connait bien la ville, on trouve toujours une place. Je ne veux pas mettre des sous dans le parcmètre et au pire on prendra l'abonnement. C'est 5 euros par mois. C'est surtout pour les touristes que c'est embêtant cette mesure". 

La ville propose en effet aux habitants un abonnement à 62 euros l'année, l'équivalent finalement de la nouvelle amende. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess