Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

A Auxerre, le projet avorté du bistrot du marché de l'Arquebuse

jeudi 12 avril 2018 à 12:26 Par Lisa Guyenne, France Bleu Auxerre

Le bistrot de l'Arquebuse devait rouvrir ses portes dans le courant de la semaine. Sauf que le candidat s'est désisté à la dernière minute.

Le bistrot du marché doit permettre de redynamiser l'Arquebuse
Le bistrot du marché doit permettre de redynamiser l'Arquebuse © Radio France - Delphine Martin

Auxerre, France

Il faudra attendre encore quelques mois avant de profiter du nouveau bistrot du marché de l'Arquebuse, à Auxerre. Il devait rouvrir cette semaine, autour du 10 avril. Le résultat d'un appel à projet de la mairie, qui avait retenu un candidat le mois dernier.

Un restau-bistrot, avec des produits locaux

A la mi-mars, France Bleu avait contacté cet Icaunais pour connaître son projet. Il nous avait indiqué vouloir "laisser l'établissement dans son jus, comme un bistrot, et relancer la restauration." Au menu ? "Un menu du jour avec une carte simplifiée, des grillades, une partie "bar" avec des produits de la région et du marché." Habitué des marchés, il possédait une échoppe itinérante dans l'Yonne. 

Retournement de situation cette semaine

Tout semblait donc bien lancé, mais dans la semaine, la mairie a appris que le candidat laissait tomber... Les motifs restent flous, mais cet abandon de dernière minute serait dû à un problème de statut. La banque aurait demandé au candidat de se mettre en SA (Société Anonyme) plutôt qu'en auto-entrepreneur, ce qui aurait fait peur à ce dernier. 

La mairie va donc relancer les autres postulants qui avaient déposé un projet, pour réhabiliter ce bistrot, qui permettrait de redynamiser le marché de l'Arquebuse.