Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Avignon, les magasins de souvenirs attendent désespérément les touristes

-
Par , France Bleu Vaucluse

En ce mois de juillet, les magasins de souvenirs sont quasiment vides à Avignon. Les clients se font attendre, surtout les touristes étrangers qui représentent la plus grande part de la clientèle.

Certains gérants de boutiques de souvenirs déplorent une perte de 80 % de leur chiffre d'affaires au mois de juin.
Certains gérants de boutiques de souvenirs déplorent une perte de 80 % de leur chiffre d'affaires au mois de juin. © Radio France - Elsa Vande Wiele

Dans cette boutique de souvenirs proche du Palais des Papes à Avignon, le silence est pesant. Entre les sachets de lavande, savons et cigales en céramique, Nelly voit les heures passer derrière sa vitrine en plexiglas. "C'est catastrophique, il y a très peu de touristes étrangers. Si ça continue comme ça, je crois qu'on va être beaucoup à fermer à la fin de l'année", soupire la gérante. 

Les boutiques de souvenirs exclues du plan de soutien au secteur touristique 

Ces magasins ne font pas partie du "Plan Relance Tourisme" du gouvernement destiné à soutenir les acteurs du secteur impactés par la crise sanitaire. "On a contacté la CCI pour faire remonter l'info, indique Nelly. À l'heure actuelle, il y a plein de corps de métiers qui vont être aidés mais pas nous alors que les boutiques de souvenirs sont dans le tourisme à 1000 %."

"La saison n'est pas non plus complètement ratée", estime Anne-Marie, une employée du magasin de souvenirs près de la gare. "Il faut rester optimiste, les clients seront sûrement plus nombreux au mois d'août. En attendant, il faut rester présent et se donner les moyens de survivre." Les gérants comptent sur la venue de nouveaux touristes avec la reprise, ce samedi 11 juillet, des croisières sur le Rhône. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess