Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

A Besançon, la solidarité s'organise pour venir en aide aux étudiants précaires

-
Par , France Bleu Besançon

En plein confinement, la solidarité s'organise pour les étudiants les plus précaires à Besançon. Naïma et Patrice collectent quartier Battant, jusqu'à ce mercredi 18 novembre 2020 inclus, des denrées alimentaires et des produits d'hygiène pour les plus démunis.

Collecte de denrées alimentaires et de produits d'hygiène à destination des étudiants précaires, au Café Studio Marulaz à Besançon.
Collecte de denrées alimentaires et de produits d'hygiène à destination des étudiants précaires, au Café Studio Marulaz à Besançon. © Radio France - Anne Fauvarque

Naïma, qui travaille dans l'événementiel, et Patrice, qui tient le Studio Marulaz, dans le quartier Battant, collectent jusqu'à ce mercredi 18 novembre 2020 inclus, des denrées alimentaires et des produits d'hygiène pour les plus démunis, et notamment les étudiants les plus précaires. 

Un super élan de générosité

C'est à l'annexe de Patrice, place Marulaz, que les colis s'entassent depuis ce weekend, pour le grand bonheur de Naïma, à l'origine de la collecte. "Il y a un super élan de générosité, raconte la jeune femme, enthousiaste. On en est à 120 donateurs en deux jours! Et un choix de denrées extra, poursuit-elle. Il y en a pour tout le monde. Il n'y a pas que des pâtes et du riz. Il y a aussi du petit-déjeuner et du goûter. Vraiment de tout".

Denrées alimentaires et produits d'hygiène

Des denrées alimentaires en pagaille, mais aussi des produits d'hygiène car Naïma se souvient que sa grand-mère utilisait des torchons ou de vieux draps, en lieu et place des tampons et serviettes hygiéniques. "Mais aussi de la mousse à raser pour les garçons, et puis de la lessive, des éponges et du papier toilette" ajoute-t-elle encore. La liste est longue mais les donateurs bien présents, comme David, venu les bras chargés, avec même un cageot de noix offert par sa voisine. Il se dit touché par la précarité des étudiants, mais aussi des jeunes, dans le besoin.

En deux jours, 120 personnes sont déjà venues apporter un sac de courses au Café Studio Marulaz, à Besançon.
En deux jours, 120 personnes sont déjà venues apporter un sac de courses au Café Studio Marulaz, à Besançon. © Radio France - Anne Fauvarque

Et en effet, si Naïma a d'abord pensé aux étudiants internationaux, et nationaux, en cité U ou en colocation, sans p'tit boulot depuis le confinement, loin de leurs familles, elle reconnaît que des couples, en grande précarité, l'ont déjà contactée. "Celui qui veut vient, la maison est ouverte" dit-elle dans un sourire. Dans l'urgence, la personne qui frappe à la porte repartira avec un cabas.

Le sourire derrière le masque

En attendant, les colis sont entreposés devant le bar de Patrice, où les clients ne viendront pas s'asseoir avant longtemps, pense le patron. "Je pourrais rester confiner chez moi et attendre que le temps passe, confie-t-il, mais aujourd'hui il y a une vraie énergie, une vraie dynamique qui se crée, de belles rencontres. On voit les sourires à travers les masques". Un vrai bonheur pour le patron sans client, qui croit en l'être humain, et s'est lancé dans l'aventure "par amitié et solidarité". 

"Malgré le confinement, les gens sont encore présents et prennent le temps, ajoute-t-il. Cinq minutes, dix minutes, à peine plus, le temps de faire les courses, de passer, de déposer un sac et puis... un p'tit sourire". Et de créer du lien, en plein confinement.

Dépôt au Studio Marulaz de 14h30 à 18h jusqu'à mercredi 18 novembre 2020 inclus. Les dons seront redistribués directement aux plus précaires et par le biais d'associations.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess