Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

À Bord-Saint-Georges, la boulangerie a trouvé une repreneuse

-
Par , France Bleu Creuse

Conserver les commerces dans les villages creusois c'est possible. Exemple à Bord-Saint-Georges où la boulangerie a été reprise au début de l'année.

Valériane Dutheil a repris la boulangerie de la commune le 15 janvier 2019
Valériane Dutheil a repris la boulangerie de la commune le 15 janvier 2019 © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Bord-Saint-Georges, France

Ce n'est pas toujours facile de s'installer ou de reprendre un commerce en Creuse et pourtant c'est possible. 32% des chefs d'entreprise artisanale ont plus de 55 ans dans le département. Dans dix ans, plus de 1000 entreprises devront trouver des repreneurs. La Chambre de Métiers et de l'artisanat se penche sur la question pour le mois de la Transmission-Reprise en Nouvelle-Aquitaine. 

Elle prend exemple de la commune de Bord-Saint-Georges, où la boulangerie a été conservée. Elle a été reprise le 15 janvier 2019 par Valériane Dutheil. 

L'ancien boulanger Gilles Hamida a eu du mal à trouver un successeur. Après le départ de deux apprentis, il a fait la rencontre de Valériane Dutheil. "Ce n'est pas mon métier, mais il a m'a dit qu'il pouvait m'apprendre et c'est parti comme ça" explique la boulangère. Avant de faire du pain et des brioches, elle a travaillé dans la restauration et à l'usine. La boulangerie est une reconversion. 

Valériane Dutheil et Gilles Hamida à la boulangerie - Radio France
Valériane Dutheil et Gilles Hamida à la boulangerie © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

La commune a investi 

Valériane Dutheil a racheté le fonds de commerce et la commune a mis a disposition les locaux et même le four. 

En 2009, l'ancien boulanger Gilles Hamida, est sollicité par une autre commune pour venir s'y installer. Sachant que les locaux de sa boulangerie à Bord-Saint-Georges sont vétustes, il hésite avant d'en parler au maire Jean-Baptiste Alanore. Il lui demande de trouver de nouveaux locaux, l'élu accepte. C'est ainsi qu'un ancien bar du village est acheté par la mairie et entièrement rénové. L'investissement s'élève à environ 200 000 euros, en partie financé par État, le département, la région. "Nous avons eu de la chance de trouver autant de subventions" confie l'édile. 

Loyer à moitié prix

Pour trouver un repreneur à la boulangerie, il a aussi fallu faire un loyer attractif. Quand Gilles Hamida a pris sa retraite, la commune a maintenu un loyer peu cher. Valériane Dutheil paye aujourd'hui 320 euros. "Pour rembourser notre emprunt, il aurait fallu faire un loyer à 550 euros" indique Jean-Baptiste Alanore. "Là du coup, notre emprunt court jusqu'en 2025, mais les habitants sont contents d'avoir encore leur boulangerie" poursuit-il. 

La recette a l'air de fonctionné. Valériane Dutheil a déjà une employée qui tient la boutique le matin et elle vient d'embaucher une salariée à temps partiel pour l'aider à faire les tournées l'après-midi. 

La boulangerie est ouverte six jours sur sept tous les matins. L'après-midi, Valériane Dutheil vend son pain dans un périmètre de 12 kilomètres autour de Bord-Saint-Georges. 

Le four a coûté 40 000 euros, il appartient à la mairie.  - Radio France
Le four a coûté 40 000 euros, il appartient à la mairie. © Radio France - Mélanie Kuszelewicz
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu