Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Bourg-le-Roi, dans le Nord Sarthe, le petit commerce fait de la résistance

-
Par , France Bleu Maine

Un an après la fermeture de l'épicerie, un établissement multi-services ouvre ses portes ce jeudi 15 novembre dans cette commune qui compte déjà une boucherie-charcuterie. La mairie a directement recruté les gérants. Propriétaire des murs, elle leur propose une location à bas prix.

Le village de 320 habitants compte deux commerces
Le village de 320 habitants compte deux commerces © Radio France - Bertrand Hochet

Une annonce sur Le Bon Coin. C'est le maire de Bourg-le-Roi qui s'est personnellement occupé du recrutement des gérants du nouveau multi-commerces de sa commune. L'élu a reçu une trentaine de candidatures. Et, après entretien, son choix s'est porté sur Nathalie et Frédéric Pavy, originaires des Hauts de France. Charge à eux de faire vivre ce bar - restaurant - épicerie qui fera, très prochainement tabac, relais colis, dépôt de bouteilles de gaz et point Crédit Agricole

"Ce multi-commerces est viable"

Secrétaire dans une entreprise pendant 19 ans puis mère au foyer, Nathalie Pavy, n'a aucune expérience dans le commerce : "je suis très stressée car, pour moi, c'est une première. Il y a beaucoup de choses à gérer d'un seul coup avec nos différentes activités". Assis à ses côtés, Frédéric, son mari - qui s'occupe principalement de la cuisine - affiche sa sérénité : "notre prédécesseur sortait 80 pizzas par week-end. Il avait fait réaliser une estimation, montrant que le chiffre d'affaire pouvait atteindre les 150.000€ par an". L'entrepreneur l'assure : "ce multi-commerces est viable".

"Se battre, aller chercher les clients, ce n'est pas facile"

A une centaine de mètres de là, dans la boucherie, second commerce de Bourg-le-Roi, la renaissance du multi-services est vue d'un très bon oeil, même si Alain Doré, le patron, met en garde les nouveaux gérants : "il faut se battre, aller chercher les clients, ce n'est pas facile!" Ces derniers, d'ailleurs, comptent bien sur les habitants des communes alentours pour faire tourner leur commerce : "le maire nous a fait de la publicité partout. Des affiches ont été distribuées dans dix communes près de Bourg-le-Roi", détaille Frédéric Pavy. 

Un gros coup de pouce de la mairie 

Dans le village de 320 habitants, pour l'instant, les clients se disent prêts à revenir, surtout les retraités. "C'est un peu de convivialité dans la commune", se réjouit Jocelyne qui ajoute : "une épicerie, c'est vital et un bar, cela permet de se rencontrer". Rolande qui vit à Bourg-le-Roi depuis 80 ans dit, elle aussi, sa satisfaction : "nous n'aurons plus besoin de faire quatre kilomètres pour aller chercher notre pain!"

Les habitants n'avaient plus de commerces depuis un peu moins d'un an
Les habitants n'avaient plus de commerces depuis un peu moins d'un an © Radio France - Bertrand Hochet

La mairie facilite grandement la tâche des nouveaux gérants. Elle leur loue le commerce, le matériel de cuisine, le mobilier du restaurant, le bar et un logement avec quatre chambres pour 400 euros hors taxe par mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess