Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

À Bourg-lès-Valence, la municipalité veut négocier une mutuelle pour ses habitants

lundi 9 avril 2018 à 2:57 Par Sonia Ghobri, France Bleu Drôme Ardèche

La municipalité de Bourg-lès-Valence (Drôme) veut négocier une mutuelle groupée pour ses habitants et ceux qui y travaillent. L'objectif est de favoriser l'accès aux soins en proposant une complémentaire santé moins chère.

La ville de Bourg-lès-Valence (Drôme) veut négocier une mutuelle pour ses habitants
La ville de Bourg-lès-Valence (Drôme) veut négocier une mutuelle pour ses habitants © Radio France - Sonia Ghobri

Bourg-lès-Valence, France

La ville de Bourg-lès-Valence, dans la Drôme, veut proposer une mutuelle pour tous et moins chère. Elle lancera un appel à projet à la fin du mois de mai. La mutuelle partenaire devrait être choisie en septembre pour qu'elle soit effective avant la fin de l'année. 

Un habitant sur dix n'a pas de mutuelle 

La mairie est partie d'un constat : de plus en plus de Bourcains renoncent à des soins, faute de mutuelle ou parce qu'elles remboursent mal. Les bonnes mutuelles coûtent cher. A Bourg-lès-Valence, un habitant sur dix n'a pas de mutuelle. Pour Marlène Mourier, la maire, "ce n'est pas acceptable". La ville veut donc négocier un tarif groupé pour les habitants de la commune et toute personne qui y travaille. 

Plus il y aura d'intéressés, moins la mutuelle sera chère

Néanmoins, pour avoir des prix abordables, il faut de la demande. La municipalité a donc lancé une enquête pour informer ses habitants et pour connaître leurs attentes. Ensuite, "il reviendra aux mutuelles candidates de nous apporter la meilleure offre pour nos administrés", indique Marlène Mourier. En revanche, la ville ne peut pas s'engager sur le montant de la cotisation, tout dépendra des besoins de chacun. Pour obtenir des prix intéressants, la ville espère au moins 400 personnes intéressées.

Les retraités sont les plus intéressés

Depuis deux ans, la mutuelle d'entreprise est obligatoire pour les salariés. Ce n'est donc pas le public visé. La municipalité cible ceux qui ne bénéficient pas de cette mesure. D'après les premiers retours de la mairie, les retraités sont les plus intéressés. Marlène Mourier n'est pas surprise : "je m'aperçois qu'il y a beaucoup de retraités, notamment chez les commerçants, qui ne peuvent pas se permettre de prendre une mutuelle". D'autant que les tarifs grimpent avec l'âge.

La mutuelle serait ouverte à tous 

Toute personne qui réside ou travaille à Bourg-lès-Valence peut souscrire à cette "mutuelle négociée". Et ce quelque soit son âge, sa situation familiale, son revenu ou sa profession. A condition, bien sûr, que son entreprise n'impose pas sa propre mutuelle.

L'objectif est d'inciter ceux qui n'ont pas de mutuelle à en prendre une, pour un meilleur accès aux soins. Et de permettre à ceux qui ont déjà une mutuelle, d'en changer pour une moins chère ou qui couvre mieux les frais médicaux.

"Nous ne sommes pas une mutuelle"  - Marlène Mourier, maire de Bourg-lès-Valence

La ville de Bourg-lès-Valence négociera les tarifs mais il reviendra aux assurés de faire leurs propres démarches. Ils pourront tout de même se rendre au centre communal d'action sociale (CCAS) pour avoir des renseignements. "La ville n'est qu'un intermédiaire", insiste Marlène Mourier.