Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Caen le bar El Camino préfère refermer ses portes en attendant des jours meilleurs

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

4 jours seulement après sa réouverture, le bar El Camino situé dans le quartier de Vaucelles à Caen a choisi de se reconfiner pour éviter une éventuelle fermeture administrative. Ses associés espèrent que les conditions sanitaires vont vite s'améliorer pour pouvoir rouvrir dans de bonnes conditions.

Pek et Momo, associés au sein du bar El Camino à Caen
Pek et Momo, associés au sein du bar El Camino à Caen © Radio France - Philippe Thomas

Huit mois d'attente et finalement une réouverture qui n'aura duré que quelques jours : Morgann et Pierre-Emmanuel, alias Momo et Pek ont préféré jouer la carte de la prudence en baissant à nouveau le rideau de leur établissement. La raison ? L'arrêté préfectoral qui interdit jusqu'à fin juin la consommation d'alcool dans la rue. La goutte d'eau - si l'on peut dire - qui a fait déborder le vase, ou plus exactement qui a incité les patrons à attendre des jours meilleurs. Beaucoup, comme eux, s'interrogent aujourd'hui sur la viabilité d'ouvrir leur commerce alors que seules les terrasses sont ouvertes. Surtout dans une région comme la nôtre où la météo est incertaine.

La réouverture attendra pour El Camino à Caen
La réouverture attendra pour El Camino à Caen © Radio France - Philippe Thomas

Trop de risques comparés aux bénéfices

"C'est trop de risques par rapport aux bénéfices qu'on peut en tirer expliquent les associés. Avec nos six tables de terrasse, on ne rentre pas dans nos frais, ça ne sert à rien. C'est malheureux à dire mais on gagne plus à rester fermer." Rajoutez à cela les habitudes prises par les clients de ce bar de quartier, habitués à boire un verre sur les marches de l'église voisine. "On ne veut pas prendre le risque de voir quelqu'un prendre 135 euros d'amende ou d'avoir à faire à une fermeture administrative." Une décision qui mettrait alors la santé financière de l'établissement en péril. Après ce faux départ, Morgann et Pierre-Emmanuel espèrent pouvoir rouvrir le plus rapidement possible, courant juin ou au début de l'été si tout va bien. En attendant, ils rongent leur frein en effectuant quelques travaux pour être prêts lorsque les clients reviendront.

Ecoutez les témoignages des associés du bar El Camino Momo et Pek

Choix de la station

À venir dansDanssecondess