Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

A Chalon-sur-Saône, des élèves de CM1 pédalent pour mieux se concentrer en classe

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

L'école Anne Frank met à disposition des 24 élèves d'une classe de CM1 des vélos bureaux! Ils s'inscrivent dans un dispositif de classe "flexible" où les écoliers peuvent également s'asseoir sur de gros ballons de gym ou des coussins avec des picots pour améliorer leur concentration.

Les vélos bureaux de l'école Anne Frank de Chalon-sur-Saône. Ayoub, lui, est assis sur un gros ballon de gym.
Les vélos bureaux de l'école Anne Frank de Chalon-sur-Saône. Ayoub, lui, est assis sur un gros ballon de gym. © Radio France - Thomas Nougaillon

Chalon-sur-Saône - France

A Chalon-sur-Saône les élèves de CM1 de l'école Anne Frank font du "vélo bureau" en cours! Ce sont des bureaux surélevés équipés d'une selle et d'un pédalier et à la place du guidon est fixée une table de travail. Un mobilier entièrement réglable pour des conditions d'utilisation optimales.

Un dispositif testé dans un collège en Guadeloupe

Cette expérimentation est lancée depuis début novembre et le retour des vacances de la Toussaint. Pour utiliser ce drôle de matériel scolaire, les 24 élèves de Sandy Bouchard, doivent inscrire leurs noms sur un planning à proximité des machines. Ils se relaient ensuite toutes les 20 minutes sur les 4 "vélos bureaux". Ce dispositif testé notamment dans un collège en Guadeloupe permettrait de lutter contre la sédentarité des élèves, d'évacuer le surplus d'énergie et au final de mieux se concentrer en classe. 

Les enfants ne sont pas faits pour rester immobiles sur une chaise

Il sera évalué en fin d'année et pourquoi pas, étendu, à d'autres écoles. La maîtresse, Sandy Bouchard, 28 ans teste sans cesse de nouveaux dispositifs pour améliorer les conditions de vie de ses jeunes élèves. "L'un des gros avantage des vélos bureaux est de permettre aux enfants d'être actifs. Car nous nous sommes rendu compte qu'ils étaient contraints de rester immobiles sur leurs chaises alors que c'est contre nature." Parmi les autres avantage entrevus par l'enseignante: "ces machines permettent aussi d'améliorer la concentration, la motivation, la confiance en soit. Car pour des raisons neuro-chimiques le fait de pédaler donne aux enfants un sentiment de bien-être".

Sandy Bouchard explique les avantage des "vélos burreaux".

La drôle de classe de Sandy Bouchard, une classe où les enfants ne sont pas condamnés à être immobiles - Radio France
La drôle de classe de Sandy Bouchard, une classe où les enfants ne sont pas condamnés à être immobiles © Radio France - Thomas Nougaillon

Enzo, 9 ans, l'un des élèves de CM1, témoigne. "Là je suis dans ma classe et je suis en train de pédaler" explique le jeune garçon. "Quand tu stresses un peu tu pédales et puis après ça va" explique t-il. "Moi c'est pour me défouler un peu. Cela me fait du bien. C'est un peu bizarre de pédaler en classe mais ça m'aide à me concentrer, j'arrive à mieux travailler. C'est trop bien".

Enzo explique ce qu'il ressent lorsqu'il pédale en travaillant

Sandy Bouchard - Radio France
Sandy Bouchard © Radio France - Thomas Nougaillon

Au sujet, justement, de l'amélioration des résultats, Sandy Bouchard est dans l'expectative. Elle attend le bilan de cette opération pour tirer ses propres conclusions. "Pour l'instant je ne dirais pas qu'il y a une amélioration des résultats. Je ne le ressens pas. Mais par contre il y a une certaine motivation qui s'est mise en place. Cela a permis de développer une nouvelle énergie. Les enfants sentent qu'on fait des choses pour eux, qu'ils sont pris en considération, qu'on se pose des questions et ils nous le rendent".  

Notre reporter explique que ces vélos bureaux ont été installés dans une classe "flexible".

Mohamed Lamine, en pleine action, il pédale tout en lisant un livre et "c'est trop bien" dit-il - Radio France
Mohamed Lamine, en pleine action, il pédale tout en lisant un livre et "c'est trop bien" dit-il © Radio France - Thomas Nougaillon
Enzo en est certain: le vélo bureau permet de mieux travailler!  - Radio France
Enzo en est certain: le vélo bureau permet de mieux travailler! © Radio France - Thomas Nougaillon
Le garçonnet concède que "c'est un peu bizarre de pédaler en cours" mais il ne boude pas son plaisir - Radio France
Le garçonnet concède que "c'est un peu bizarre de pédaler en cours" mais il ne boude pas son plaisir © Radio France - Thomas Nougaillon

Ce dispositif permettra t-il d'améliorer les résultats scolaires des enfants? Réponse de notre journaliste.

La classe de Sandy Bouchard est une classe dite "flexible". Cela signifie qu'en plus des vélos bureaux -et en complément des chaises habituelles- les élèves peuvent aussi s'asseoir tour à tour sur de gros ballons de gym ou encore des coussins avec des picots. Il s'agit de les aider a adopter de bonnes postures en cours en favorisant leur bien-être.

Un équipement financé par l'État

Les "vélos bureaux" ont fait leur entrée à l'école Anne Frank de Chalon-sur-Saône grâce à un partenariat avec l'inspection académique. Ils coûtent 550 euros pièce. Montant total de l'opération environ 2 200 euros. Ce programme est totalement financé par l'État via la Préfecture de Saône-et-Loire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu