Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Changé, la boucherie-charcuterie Tradition sarthoise cartonne depuis 15 ans

-
Par , France Bleu Maine
Changé, France

Installée depuis 2004 à Changé (Sarthe), la boucherie-charcuterie "Tradition sarthoise" célèbre cette semaine son anniversaire. En quinze ans, l'espace boutique est passé de 40 à 110 mètres carrés et le personnel a presque été multiplié par dix.

Près de 800 clients ont participé aux visites guidées des laboratoires
Près de 800 clients ont participé aux visites guidées des laboratoires © Radio France - Alice Kachaner

Sa boucherie-charcuterie ne connait pas la crise. Mickaël Doire a lancé son entreprise en 2004 à Changé et depuis, elle ne se cesse de s'agrandir. En quinze ans, l'espace boutique, qui fait aussi traiteur, est passé de 40 à 110 mètres carrés, le personnel a presque été multiplié par dix et environ 2.000 clients par semaine font leurs achats dans ce magasin en périphérie du Mans.

La clef du succès ?

Alors que le veganisme gagne du terrain, que les organisations mondiales mettent en garde contre la surconsommation de viande et que les ménages français consomment de moins en moins de charcuterie de porc (-3% entre 2017 et 2018 selon une étude du cabinet Kantar), comment expliquer un tel succès de cet établissement sarthois? 

Pour le patron de Tradition Sarthoise, il n'y a pas de mystère : le tout est de proposer des produits de bonne qualité. Sur place, le Label rouge, le bio, le local et le fait-maison sont rois.  "On a reçu 35 prix en moins de quinze ans, c'est qu'on doit se débrouiller un petit peu!", s'amuse Mickaël Doire. "Nos clients viennent chez nous, car ils trouvent des produits qu'ils ne trouvent pas en supermarché. Cela coûte un peu plus cher, certes, de travailler avec le local, mais mon but est d'avoir un produit qui soit au top!"

Une visite guidée 

Pour fêter les quinze ans de son commerce, le patron a ouvert son arrière-boutique aux clients. Des visites guidées pour plus de transparence. Au cours des 310 mètres carrés de laboratoires hyper modernes, le boucher-charcutier présente les fours, les marmites, les robots, les chambres froides. Tout a été mis aux normes au fil des années.  

"On voit comment les animaux sont élevés, on sait qu'ils viennent des abattoirs d'Alençon ou de Sablé, ça évite de nombreux kilomètres et ça permet d'avoir confiance. Tout ce que j'ai vu cet après-midi, m'a rassurée", conclut une fidèle cliente, un toast de rillettes à la main. 

Près de 800 clients se sont déplacés pour profiter de ces visites guidées.

Mickael Doire présente ses équipements, renouvelés au fil des années - Radio France
Mickael Doire présente ses équipements, renouvelés au fil des années © Radio France - Alice Kachaner
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu