Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : à Châteauroux, "La Boîte à pistons" redonne vie aux instruments à vent

-
Par , France Bleu Berry

Mécanicien auto et musicien à ses heures perdues, Franck Singeot a choisi de se reconvertir dans la réparation d'instruments à vent. Il vient d'ouvrir un atelier à Châteauroux.

Franck Singeot
Franck Singeot - Franck Singeot (Capture d'écran)

Voilà six à sept ans que le projet lui trottait dans la tête. Franck Singeot a ouvert ce mardi un atelier de réparation d'instruments à vent, aussi bien les bois que les cuivres. Une belle reconversion pour ce Déolois de 45 ans, ancien militaire au 517e Régiment du train, qui depuis 2011 travaillait dans un garage comme mécanicien et monteur pneumatique.

La musique pour passion

L'autre passion de Franck Singeot, c'est la musique. Depuis l'âge de 12 ans, il joue du saxophone. Après une pause de quelques années, il se produit aujourd'hui au sein de plusieurs formations dont l'OHDI, l'Orchestre d'Harmonie Départemental de l'Indre. Constatant qu'il était difficile de faire réparer localement son instrument, Franck Singeot a eu l'idée de créer son propre atelier. Après une rupture conventionnelle, il a suivi, de septembre 2019 à juin 2020, une formation à l'Institut technologique européen des métiers de la musique au Mans. Malgré une suspension des cours en raison du confinement, il a pu achever sa formation en juin et obtenir son CAP de réparateur d'instruments, option vent.

Un financement participatif pour démarrer

Dans un contexte incertain, il n'a pas voulu s'endetter mais a préféré lancer un financement participatif sur la plateforme Tudigo, dédiée à soutenir des entreprises en développement. Les 3 020 euros qu'il a récoltés lui ont permis d'acheter un tour à métaux pour la fabrication de petites pièces et des outils de débosselage.

Il a débuté son activité chez lui avant d'être contacté par l'une de ses connaissances, Romain Théret, qui avait, lui, pour projet d'ouvrir un magasin d'instruments de musique et d'accessoires, Jam Music store à Châteauroux. Il lui a proposé de partager l'espace et d'y installer son atelier. Les deux, boutique et atelier, ont ouvert ce mardi 8 septembre.

Pour le nom de son atelier, Franck Singeot a choisi « La Boîte à pistons », lui qui est désormais passé des pistons du moteur d'une voiture à ceux d'une trompette !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess