Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

Cluses : de l’événementiel aux hot-dogs, une reconversion réussie pour passer la crise

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

La crise sanitaire a stoppé net l'activité de l'agence d’événementiel. Laury et Thomas, associés, ont su rebondir et ont ouvert un food truck, spécialisé dans les hot-dogs à la Française, à Cluses. Et c'est une affaire qui tourne !

Le food truck Fanny & Paul s'est installé à Cluses en novembre
Le food truck Fanny & Paul s'est installé à Cluses en novembre - Fanny & Paul

Leur Estafette est garée devant la salle de sport - fermée - Pulse Factory de Cluses, qui "prête gentiment son parking". Plus qu'une Estafette, c'est le food truck Fanny & Paul, ouvert depuis novembre, qui vend des hot-dogs faits maison, revisités à la Française. Dans le véhicule, en cuisine, Thomas et Laury. Il y a encore un an, ils se consacraient à l'activité de leur agence d'événementiel. "Et puis la covid est passée par là" ; La crise les a obligé à se réinventer. Aujourd'hui, ils préparent et vendent leurs hot-dogs, jusqu'à une centaine certains samedis.

Laury Marullaz, du food truck de Cluses Fanny & Paul

Mis à part un événement organisé à Cluses en septembre dernier, depuis désormais presque un an, "tout s'est arrêté, du jour au lendemain" raconte Laury. Il fallait rebondir. "Pendant le premier confinement déjà, on sentait qu'il fallait qu'on propose autre chose" se souvient Laury. Leur revient alors une idée restée inaboutie. Peu avant la crise sanitaire, le duo avait un projet : amener des terrains de pétanque éphémères, démontables, au sein des entreprises voulant organiser des événements pour leurs salariés. "On avait acheté une estafette de 1968 pour amener ce concept-là dans les entreprises... avec la crise, ça n'a pas pu se faire. On s'est dit qu'on avait investi dans cette estafette, et qu'il fallait en faire quelque chose !" 

Et arrive la bonne idée : un food truck. "On a dû faire la cuisine à l'intérieur, investir dans le matériel" poursuit Laury, et "sans être du métier : faire du bon et du simple". Fin août, Thomas et Laury suivent des formations rapides à Annecy, notamment sur les normes d'hygiène. En novembre, ils se lancent. Et ça marche !

Le soir du 31 décembre, ils offrent 200 hot-dogs au personnel de l'hôpital de Sallanches, pour se faire connaître. "Et ensuite, on a fait un carton !" Le food truck leur permet de se payer, et même de payer leur alternant. Et après la crise ? "L'agence événementielle survit, et on a à cœur de la relancer. Des projets sont déjà dans les tiroirs" admet Laury. Mais l'Estafette ne sera pas forcément abandonnée : "On est entrain de regarder pour monter une cuisine centrale, et avoir plusieurs food trucks. C'est dans les cartons".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess