Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

À Dijon, certains clients s'inquiètent du manque de beurre, d'autres sont plus philosophes

jeudi 2 novembre 2017 à 17:23 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

Vous l'avez sûrement constaté en faisant vos courses, depuis trois semaines, dans les supermarchés les rayons beurre sont parfois vides ou moitié vides. A Dijon comme ailleurs les consommateurs sont parfois inquiets. Mais la France connaît-elle pour autant une "pénurie"?

Combien de temps ce manque de beurre se fera t-il sentir dans certains supermarchés?
Combien de temps ce manque de beurre se fera t-il sentir dans certains supermarchés? © Radio France - Thomas Nougaillon

21000 Dijon, France

Certains supermarchés ne sont plus approvisionnés en beurre. De quoi alimenter la psychose chez les Français premiers consommateurs au monde avec 8 kilos par an et par habitant. La France, deuxième producteur Européen et 6e producteur mondial manque t-elle réellement de beurre ? En fait il n'y a pas de pénurie de lait dans notre pays assurent certains spécialistes.

Cette situation s'expliquerait en fait par un bras de fer commercial entre distributeurs et industriels. Ces derniers, qui transforment le lait en beurre, demandent aux centrales d'achat des grandes surfaces de faire des efforts en matière de prix. En attendant ils préfèrent vendre leur production à l'étranger. Surtout qu'en Chine et aux États-Unis la demande en beurre explose.

Depuis trois semaines certains supermarchés Dijonnais ne sont plus approvisionnés, comme celui-ci en centre-ville - Radio France
Depuis trois semaines certains supermarchés Dijonnais ne sont plus approvisionnés, comme celui-ci en centre-ville © Radio France - Thomas Nougaillon

En attendant à Dijon, certains patrons de supermarchés peinent à expliquer cette situation ubuesque à leurs clients. C'est le cas de celui-ci en centre-ville. Il n'a plus une seule plaquette dans ses frigos et préfèrent garder l'anonymat parce que évidemment cela n'est pas une bonne pub pour lui. "Moi je suis directeur de ce supermarché et à chaque fois qu'on commande des beurres à la centrale, c'est la même chose, on nous répond que le beurre est en rupture de stock, du coup il est aussi manquant dans nos rayons". Dans ce magasin comme dans d'autres, les consommateurs s'impatientent: "ils n'arrêtent pas de nous demander du beurre mais nous n'en avons pas et nous ne pouvons rien faire de plus pour l'instant !"

A Dijon ce directeur de magasin n'est plus livré, il n'a plus de beurre dans ses armoires réfrigérées depuis trois semaines

Pierre Alves, PDG du Super U de Talant Belvédère - Aucun(e)
Pierre Alves, PDG du Super U de Talant Belvédère - DR

Pourtant dans certains supermarchés de l'agglo dijonnaise les rayons sont pleins. C'est le cas au Super U de Talant-Belvédère où la quasi totalité des 83 références sont bien présentes. Pierre Alves, le PDG, constate même que ses ventes de beurre ont explosé ces derniers jours. Selon lui, il y a eu "1100 acheteurs sur la seule semaine dernière, contre à peine 800 la même semaine de l'année précédente". Et de rajouter : "les quantités achetées par client sont en hausse de 30% sur la même base, produisant ainsi une croissance de 80% du Chiffre d'Affaires du rayon".

A Talant, certains clients sont inquiets, d'autres sont plus philosophes

"La psychose s'est installée!"

Des chiffres qui ont tendance à l'inquiéter car cela signifie que certains clients font du stock. "La psychose s'est installée, on voit régulièrement des clients passer avec 4, 5 parfois 6 plaquettes de beurre c'est pour cela que cela se traduit pour le magasin par des explosions de ventes". Et si l'on n'est toujours pas en rupture de stock dans ce magasin de Talant, le PDG met en garde : "la peur de la pénurie est en train de créer la pénurie, si les gens stockent du beurre, à un moment donné ça risque de coincer, c'est comme pour le carburant, quand on a une menace de blocage d'un entrepôt on voit nos ventes doubler et bien là on est à +80% sur les ventes de beurre".

Pierre Alves, directeur du Super U de Talant Belvédère n'a aucun soucis d'approvisionnement, mais il met en garde les clients qui stockent le beurre

Au Super U de Talant on est loin de manquer de beurre - Radio France
Au Super U de Talant on est loin de manquer de beurre © Radio France - Thomas Nougaillon

"On fera des gâteaux avec de l'huile de noix de coco!"

Pourtant certains clients sont inquiets. Cette dame par exemple a acheté plus de plaques de beurre que d'habitude, elle s'explique. "_J'ai entendu à la radio qu'il y allait y avoir pénurie et comme il y en avait pas mal dans ce magasin je me suis dit que j'allais en prendre un peu plus pour le congele_r". Mais d'autres clients sont plus raisonnables, ou plus philosophes, c'est le cas de cette autre cliente. "On trouvera d'autres alternatives le jour où l'on ne trouvera plus de beurre comme par exemple l'huile de noix de coco pour faire des gâteaux et puis on fera moins de tartines !" conclue t-elle rigolarde.

Cette "pénurie" devrait durer quelques semaines maximum

La France est le seul pays à être touché par cette "pénurie" entre guillemets. Pourtant il se pourrait que vous ne soyez pas condamné à cuisiner sans beurre bien longtemps... En effet si la situation va encore durer quelques semaines cela devrait s'arranger aux prochaines négociations annuelles entre distributeurs et industriels début 2018. D'ailleurs récemment des paysans Bretons ont distribué des tracts aux clients de certains supermarchés sur lesquels on pouvait lire : «intox, la pénurie de beurre n’existe pas, si ce rayon est vide, c’est que ce magasin ne veut pas payer le beurre à son juste prix !»

  - Visactu
© Visactu