Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

A Dijon, des emplois créés grâce aux clauses d'insertion

mercredi 12 septembre 2018 à 16:10 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Lancé en 2004 à Dijon, les clauses d'insertion ont permis à plus de 2500 salariés de travailler sur l'un des chantiers proposés par les entreprises partenaires. Depuis 14 ans, 645 personnes en difficultés dans le monde du travail, ont trouvé un CDI ou un CDD de plus de six mois.

Océane Charret-Godard, conseillère emploi à la métropole de Dijon entourée de François Maurage, directeur des achats SNCF Réseaux (à droite) et Fabrice Rey, directeur de Créativ (à gauche)
Océane Charret-Godard, conseillère emploi à la métropole de Dijon entourée de François Maurage, directeur des achats SNCF Réseaux (à droite) et Fabrice Rey, directeur de Créativ (à gauche) © Radio France - Stéphane Parry

Dijon, France

Permettre à des chômeurs de plus de douze mois issus des quartiers défavorisés de retrouver un emploi, c'est l'objectif des clauses d'insertion. Lancé en 2004 sur l'agglomération dijonnaise, le dispositif commence à porter ses fruits : en 2017, 728 personnes ont travaillé sur l'un des 146 chantiers d'insertion principalement dans les secteurs du bâtiment et de la construction. 

En moyenne chaque année, ce sont 350 salariés qui signent un contrat d'apprentissage sur les différents chantiers d'insertion à Dijon : ça été le cas pour la construction du Zénith, la réalisation de la tribune Est du stade Gaston Gérard ou encore la dernière tranche de travaux du Musée des Beaux Arts. 

Fabrice Rey, directeur de Créativ' : "nous proposons des clauses pour tous les métiers, toutes les qualifications"

Les clauses d'insertion pour les chômeurs de plus de douze mois

Pour être éligible aux clauses d'insertion il faut répondre à au moins un des critères qui suivent : 

  • 1) être issu des quartiers dits sensibles (Fontaine d'Ouche, Grésilles, Chenôve...) 
  • 2) être un travailleur handicapé
  • 3) être âgé de moins de 25 ans
  • 4) être âgé de plus de 50 ans

Sorte de passerelle vers un emplois durable,  les clauses d'insertion aident les personnes en difficultés dans leur accès à l'emploi. Depuis le lancement du dispositif, ce sont pas moins de 2 millions 300 mille 400 heures d'insertion qui ont été mises sur le marché. 

24 000 heures de travail proposés par la SNCF

Partenaire du dispositif, la SNCF a proposé en 2017 24 000 heures de travail aux bénéficiaires du dispositif en Bourgogne-Franche-Comté. En Côte-d'Or, le chiffre descend à 6500 heures. Cela concerne les travaux de voies, les ouvrages d'arts ou encore les travaux de signalisation. A Beaune, pas moins de 26 salariés ont travaillé sur le chantier de la gare. Au bout du compte, une personne a été embauchée. 

François Maurage, directeur des achats SNCF Réseaux : " nous proposons plus d'emplois dans le secteur tertiaire"

Les offices publics de l'habitat sont aussi des grands pourvoyeurs de chantiers d'insertion. 35 % des contrats liés aux clauses d'insertion sont proposées par les bailleurs sociaux. 

Enfin, les contrats proposés dans le cadre des clauses d'insertion ne sont pas réservés aux hommes : en 2017, 211 femmes ont bénéficié du dispositif. 

L'ensemble des partenaires du dispositif les clauses d'insertion dans la salle des tombeaux du Musée des Beaux Arts de Dijon - Radio France
L'ensemble des partenaires du dispositif les clauses d'insertion dans la salle des tombeaux du Musée des Beaux Arts de Dijon © Radio France - Stéphane Parry