Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

À Dijon, les pompiers manifestent pour plus de postes

jeudi 1 novembre 2018 à 11:38 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Ce jeudi, les pompiers de Côte-d'Or ont profité de l'inauguration de la Foire internationale et gastronomique de Dijon pour manifester devant le centre des congrès. Une centaine de soldats du feu se sont placés devant les entrées de la Foire. Ils réclament plus de moyens.

Les pompiers mobilisés ce jeudi devant le Palais des Congrès étaient tous des "pompiers de repos" selon Matthieu Brégand président du Syndicat Autonome
Les pompiers mobilisés ce jeudi devant le Palais des Congrès étaient tous des "pompiers de repos" selon Matthieu Brégand président du Syndicat Autonome © Radio France - Thomas Nougaillon

Dijon, France

Dans le sillage du Syndicat Autonome SPP-PATS (Syndicat des sapeurs pompiers professionnels et des personnels administratifs et techniques spécialisés) une centaine de pompiers de Côte-d'Or se sont placés ce jeudi matin devant les entrées du parc des expositions de Dijon. Ils ont profité de l'inauguration de la Foire internationale et gastronomique pour manifester leur mécontentement. 

Les soldats du feu en tenue et avec plusieurs véhicules où l'on pouvait lire des revendications peintes en blanc comme: "sos pompiers en détresse", "à l'aide", "population en danger" ou encore "aidez-nous" sont venus pour interpeller les élus et réclamer des moyens supplémentaires. Selon le syndicat autonome, il faudrait créer vingt cinq postes pour que les pompiers assurent correctement leurs missions de service public. 

Matthieu Brégand, président du syndicat autonome  - Radio France
Matthieu Brégand, président du syndicat autonome © Radio France - Thomas Nougaillon

"Nos revendications ont pour but de préserver la sécurité de la population"

Le président du syndicat autonome, Matthieu Brégand, qui réclame des effectifs supplémentaires, souhaitait rencontrer François Sauvadet, le président du Conseil départemental de Côte-d'Or. Sur l'un des flyers distribués aux visiteurs on pouvait lire: "nos revendications ont pour but de préserver la sécurité de la population et celle des intervenants. La situation est alarmante, les effectifs ont chuté de 31 personnels pour une augmentation de 30% des interventions en 10 ans!" Les pompiers ont filtré les entrées de la Foire internationale et gastronomique de Dijon pour sensibiliser les visiteurs.

Le coup de gueule du président Matthieu Brégand

Les manifestants ont rencontré certains élus comme le sénateur de Côte-d'Or François Patriat, proche d'Emmanuel Macron  - Radio France
Les manifestants ont rencontré certains élus comme le sénateur de Côte-d'Or François Patriat, proche d'Emmanuel Macron © Radio France - Thomas Nougaillon

Chef opérateur au CODIS, Yohann Furderer, prend vos appels lorsque vous appelez les pompiers. Egalement secrétaire général adjoint du Syndicat Autonome il explique pourquoi il faut plus de pompiers.

Ou encore Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon... - Radio France
Ou encore Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon... © Radio France - Thomas Nougaillon
Les pompiers de Côte-d'Or ont trouvé les CRS devant les entrées du parc des expositions de Dijon  - Radio France
Les pompiers de Côte-d'Or ont trouvé les CRS devant les entrées du parc des expositions de Dijon © Radio France - Thomas Nougaillon

Des poursuites disciplinaires pourraient être engagées

Dans un communiqué de presse, Bernard Schmeltz, préfet de la région Bourgogne Franche-Comté et François Sauvadet, président du conseil départemental de la Côte d’Or "condamnent l’utilisation par les manifestants de pétards ainsi que de véhicules de secours et d’incendie à des fins autres que celles requises par les nécessités du service". "Si le droit de manifester est parfaitement reconnu, il n’autorise ni les dégradations sur les véhicules de secours tagués à la peinture blanche pour inscrire des revendications, ni la mise à feu de pétards dont la dangerosité potentielle est avérée". Le préfet et le président du conseil départemental qui "se réservent la possibilité de demander des poursuites disciplinaires".

Trois camions comportaient les revendications des pompiers - Radio France
Trois camions comportaient les revendications des pompiers © Radio France - Thomas Nougaillon
"SOS pompiers en détresse" pouvait-on lire sur ce véhicule - Radio France
"SOS pompiers en détresse" pouvait-on lire sur ce véhicule © Radio France - Thomas Nougaillon

"Un collaborateur de Dijon Congrexpo a reçu un projectile explosif qui lui a provoqué d'importants troubles auditifs"

Autre réaction, celle de Jean Battault, président de Dijon Congrexpo. "Chacun reconnaît le rôle des services d’incendie et de secours et l’aide qu’ils apportent à la population, parfois au péril de leur vie. Mais lorsqu’ils troublent une manifestation grand public comme la foire internationale et gastronomique en manifestant de façon intempestive devant son entrée au détriment de la sécurité des visiteurs, les organisateurs ne peuvent qu’élever une vigoureuse protestation". "Un collaborateur de Dijon Congrexpo a reçu à ses pieds un projectile explosif qui lui a provoqué d’importants troubles auditifs. Aussi, je me réserve le droit de déposer une plainte auprès du procureur de la République pour le cas où cette lésion s’avérerait irréversible."

Vincent Dancourt, président du Service Départemental d'Incendie et de Secours de Côte-d'Or, lui non plus n'en restera pas là.

Les pompiers promettent de nouvelles opérations spectaculaires, notamment lors de la prochaine vente aux enchères des vins des  Hospices de Beaune - Radio France
Les pompiers promettent de nouvelles opérations spectaculaires, notamment lors de la prochaine vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune © Radio France - Thomas Nougaillon

Les pompiers envisagent de remettre ça

En attendant, ce jeudi matin, les pompiers de Côte-d'Or eux envisageaient de nouvelle manifestation, notamment, le dimanche 18 novembre prochain à Beaune en marge de la 158e Vente des Vins des Hospices pour continuer à porter leurs revendications. Les pompiers professionnels sont environ 293 en Côte-d'Or. Leur mobilisation ce jeudi à donc rassemblée près d'un tiers des effectifs.