Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Dijon, "les soldes restent un moment fort" pour le patron de la Toison d'Or

-
Par , France Bleu Bourgogne

Après le "black friday", les offres "spéciales fêtes" et les ventes privées de fin d'année, place aux soldes d'hiver. L'envie est là chez les commerçants, malgré une période de moins en moins florissante.

Gauthier Derache
Gauthier Derache © Radio France - Arnaud Racapé

Top départ pour les soldes d'hiver 2020 !   C'est parti pour quatre semaines de discount, quatre semaines et non plus six comme d'habitude. C'est une demande des commerçants pour tenter de relancer un peu cette période qui attire de moins en moins, mais toujours paradoxalement très attendue, surtout après un mois de décembre marquée par les journées de grève dans les transports. 

Gauthier Derache le directeur de la Toison d'Or à Dijon confirme, il s'agit d'un temps fort pour son centre commercial : "aujourd’hui le soldes restent un moment très fort, avec une forte fréquentation, par rapport à une journée standard, on peut dire qu'on double presque la fréquentation sur les premiers jours, notamment sur le premier mercredi et le premier weekend. On ressent toujours le même engouement. On est un centre de shopping qui groupe énormément d'enseignes, et cet effet de masse fait venir les visiteurs."

La vente physique a encore de l'avenir

"Le commerce change : on a le commerce physique, le commerce en ligne, et on a aussi des petits prix toute l'année. Forcément, les achats d'impulsion s'étalent un peu pus sur toute l'année. Quand on regroupe tous ces achats, on se rend compte que le commerce physique se porte très bien. Même si certains de nos clients préparent leurs achats sur internet, ils reviennent automatiquement sur des points de vente physiques, qui leur permettent de vivre une expérience de shopping un peu différente. Aujourd'hui c'est le rôle du vendeur d'être un vrai coach et d'accompagner nos clients."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess