Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A fidirazioni di l'uparaghji di u turisimu réclame une nouvelle politique touristique pour la Corse

-
Par , , France Bleu RCFM

Elle a pour chef de file César Filippi. A fidirazioni di l'uparaghji di u turisimu défend l'idée d'une autre politique touristique en Corse que celle du tourisme de masse mise en oeuvre selon lui.

César Filippi et les membres d'A fidirazioni di l'uparaghji di u turisimu
César Filippi et les membres d'A fidirazioni di l'uparaghji di u turisimu © Radio France - Marion Galland

Un nouveau groupement d'acteurs du tourisme insulaire a vu le jour à Ajaccio. 

A Fidirazioni di l'uparaghji di u turisimu, emmenée par César Filippi, a annoncé sa création. 

Son objectif est de rassembler de façon très large tous les acteurs du secteur, des hôteliers aux commerçants en passant par les agriculteurs et les artisans. Elle ambitionne d'aboutir à un tourisme maîtrisé, durable, à l'opposé du chemin pris actuellement vers un tourisme de masse. _"On va agir en disant aux politiques, quand ils se trompent, qu'ils sont à côté comme cela a été le cas ces derniers temps. Ce n'est pas en ajoutant des milliers de personnes tous les ans que l'on va régler nos problèmes. Si c'est pour augmenter la fréquentation dans la période de crête ça ne sauvera pas le tourisme. On va aller vers le tout tourisme sans avoir le courage de le dire. Et nous, on ne le veut pas"_ précise César Filippi. Selon lui, "la fédération est devenue indispensable. Elle permet à de nombreuses personnes de pouvoir enfin s'exprimer." César Filippi considère enfin que "la Covid a été le révélateur et l'accélérateur de toutes les failles du tourisme. Cela a été une catastrophe." Un crise sanitaire qui, dit-il en conclusion "a eu le mérite de provoquer ce sursaut"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess