Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

À Flixecourt, les gilets jaunes s'organisent "pour rester jusqu'au réveillon de Noël" selon le maire de la commune

lundi 26 novembre 2018 à 8:53 Par Hajera Mohammad, France Bleu Picardie

Après une plus faible mobilisation des gilets jaunes ce week-end dans la Somme, le mouvement pourrait repartir de plus belle cette semaine, notamment à Flixecourt où un rassemblement est encore annoncé ce lundi matin.

Les gilets jaunes promettent de poursuivre le mouvement à Flixecourt dans la Somme.
Les gilets jaunes promettent de poursuivre le mouvement à Flixecourt dans la Somme. © Maxppp - Maxppp

Picardie, France

Une dizaine de gilets jaunes sont toujours présents à Flixecourt ce matin 26 novembre matin, au niveau du magasin Super U. D'après le maire de la commune, Patrick Gaillard, invité de France Bleu Picardie, les manifestants comptent bien rester sur place. Le mouvement n'en est qu'à son début, selon l'élu.

Un mouvement qui va durer

Certains de ces gilets jaunes se sont rendus à Paris samedi dernier pour aller manifester sur les Champs-Élysées où la situation a rapidement dégénéré, ce que regrette Patrick Gaillard.  "C'est triste et c'est dommage. Les gilets jaunes de Flixecourt étaient désolés, ils sont revenus un peu tristes." Le maire assume totalement son soutien au mouvement (mais pas aux blocages). "Ici, il y a beaucoup de gens qui sont en limite de rupture au niveau financier, c'est pour ça qu'ils sont déterminés", explique-t-il. Et il en est sûr, le mouvement va durer : "Ils sont déjà en train de s'organiser pour rester jusqu'au Réveillon de Noël".

Les annonces attendues du gouvernement 

Ce lundi, la ministre des transports, Elisabeth Borne, annonce des mesures sur le ferroviaire qui pourrait concerner les petites lignes de train. On sait déjà que le gouvernement renonce à l'idée d'instaurer des péages urbains à l'entrée des grandes villes. "Pour les gens de Flixecourt, ça ne changera rien, il n'y pas 20 centimes qui va entrer dans leur proche", avec cette annonce, rappelle le maire de la commune. Emmanuel Macron, lui, doit s'exprimer demain. Pour Patrick Gaillard, il n'y a qu'une solution pour calmer les gilets jaunes. Le Président de la République "doit réduire les taxes sur les carburants et ne pas les augmenter comme c'est prévu en janvier".

Les gilets jaunes à Flixecourt, "c'est pas fini" - Patrick Gaillard, maire de Flixecourt