Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

A Fontarrabie, le projet d'un immense centre commercial fait polémique

-
Par , France Bleu Pays Basque

28 000 mètres carrées de magasin, 5 millions de clients visés chaque année ... Le village des marques en projet sur le site de "Zaldunborda" est loin de faire l'unanimité.

Annoncé pour 2021, le centre commercial reprendra l'esthétique des maisons typiques de Fontarrabie.
Annoncé pour 2021, le centre commercial reprendra l'esthétique des maisons typiques de Fontarrabie. - NMA

Pays Basque, France

Le message "Zaldunborda gelditu" ("arrêtez Zaldunborda") a fleuri un peu partout, ces derniers mois, sur les vitrines des commerces de Fontarrabie. "Il y a une très vive inquiétude chez les commerçants", raconte Amaia, gérante d'une boutique située rue San Pedro. "On n'a nullement besoin d'un village qui va faire la part belle à de grandes marques. Cela va forcément nuire à tous les petits commerçants."

Dans la rue San Pedro, de nombreux commerces affichent leur opposition au projet - Radio France
Dans la rue San Pedro, de nombreux commerces affichent leur opposition au projet © Radio France - Andde Irosbehere
Le projet est contesté par l'opposition municipale, mais aussi de nombreux riverains et commerçants du centre-ville. - Radio France
Le projet est contesté par l'opposition municipale, mais aussi de nombreux riverains et commerçants du centre-ville. © Radio France - Andde Irosbehere

A Fontarrabie, l'inquiétude des riverains et commerçants face au projet Zaldunborda

Dimensions pharaoniques

Zaldunborda, c'est le nom du domaine dans lequel va s'implanter, d'ici deux ans, l''Outlet village Hondarribia". Situé au pied du Jaizkibel, à 10 km d'Hendaye, cet immense village des marques comptera 115 magasins, soit 28 000 m² de zone commerciale, mais aussi une station essence, et 1800 places de stationnement. Au total, près de 70 000 mètres carrées d'emprise. 

Le complexe, dont l'esthétique reprendra l'architecture des maisons typiques de Fontarrabie, devrait sortir de terre d'ici fin 2021. L'investissement s'élève à 133 millions d'euros. Le promoteur, Higertoki, espère attirer jusqu'à 5 millions de clients chaque année et annonce la création de 2 000 emplois. La mairie, qui a donné le feu vert pour la construction du centre, y voit une opportunité.

La zone de chalandise espérée touche une grande partie du Pays basque - Aucun(e)
La zone de chalandise espérée touche une grande partie du Pays basque - NMA

Une "aberration écologique"

Dans les cartons depuis plusieurs années, le projet suscite de plus en plus de colère et d'inquiétude. Il est "totalement démesuré et inutile", fustigent notamment les élus d'opposition, au premier rang de la contestation. Igor Enparan, élu du groupe Abotsanitz parle d'"aberration écologique" et pointe du doigt des effets néfastes pour le commerce. 

"Le projet, qui va toucher une partie du corridor écologique reliant le mont Jaizkibel aux Trois Couronnes, risque d'étouffer non seulement les petits commerces de Fontarrabie, mais aussi ceux de toute la vallée de la Bidassoa et bien au delà. Ce n'est pas le modèle de développement que nous souhaitons. Ce sont les commerces des centre-ville qu'il faut encourager. Quand on installe ce genre de complexe dans la montagne en pleine nature, et que l'on souhaite attirer 5 millions de clients, cela signifie la mort des centre-villes."

Ekologikoki "astakeria" bat dela salatzen du Igor Enparan oposizioko hautetsiak. "Saltegi txikien deuseztapena eragingo du".

"Hirien garapena ez dugu horrela izatea nahi" Igor Enparan, Abotsanitz taldeko hautetsia

Les élus d'opposition ont déposé plusieurs recours pour faire annuler le projet. Ils dénoncent également les méthodes du maire, Txomin Sagarzazu, qui a publié un décret validant le projet le 26 juin dernier, soit la veille d'un vote au Parlement basque interdisant les installations de ce type près des zones urbaines.

Mais la contestation va au delà de la ville. A Irun, la ville socialiste a adopté à l'unanimité une motion contre le projet. De son côté, le maire d'Hendaye Kotte Ecenarro se montre également très réticent : "Ce nouveau village s'ajoute à une offre déjà très importante entre Bayonne et Saint-Sébastien. Même si la déontologie municipale nous oblige à adopter une certaine réserve pour commenter les projets portés par les villes voisines, nous disons clairement que ce projet nous semble surdimensionné et démesuré, et inapproprié ne serait-ce que dans l'intérêt des petits commerces qui font aujourd'hui le charme d'Hondarribia."

Kotte Ecenarro : "ce projet nous semble inapproprié"

Hondarribia - Radio France
Hondarribia © Radio France - Andde Irosbehere

La mairie de Fontarrabie n'a pas répondu à nos sollicitations.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu