Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Gien, le fabricant de papier toilette Essity invente le rouleau sans tube et c'est presque une révolution

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Le géant suédois du papier Essity fabrique chaque jour deux millions de papier toilette dans son usine de Gien (Loiret). Et vient de résoudre un casse-tête : comment éradiquer le fameux tube en carton au milieu du rouleau, et réduire ainsi la production de déchets ?

Rouleaux de papier toilette fabriqués à l'usine Essity de Gien
Rouleaux de papier toilette fabriqués à l'usine Essity de Gien © Radio France - Anne Oger

L'usine Essity de Gien, où sont fabriqués les rouleaux de papier toilette a mis au point une innovation mondiale qui pourrait révolutionner le secteur : le rouleau sans tube en carton au milieu. Cela pourrait faire sourire, mais sachez que chez les fabricants de papier toilette, le rouleau sans tube, c'est un peu le Graal, la technologie que tout le monde rêvait de mettre au point.

Cinq années de recherches en innovation

Ce tube en carton que dans le métier on appelle un mandrin, et dont on ne sait pas quoi faire, une fois utilisée la dernière feuille, à part peut-être des ronds de serviette pour la fête des mères, il fallait trouver un moyen de s'en débarrasser. Mais cela a nécessité plus de cinq années de recherche dans les laboratoires du suédois Essity, l'un des leaders mondiaux du secteur.

Après une phase de test en 2018, sur une ligne de production conçue spécialement, le produit semble trouver sa place auprès des consommateurs. Dans un premier temps seule la marque Moltonel s'est vue proposer le rouleau sans tube, aujourd'hui elle s'étend à l'un des produits-phare d'Essity, la gamme Lotus Confort, la principale dans cette usine de Gien.

Plus de deux millions de rouleaux de papier toilette par jour sont fabriqués à Gien
Plus de deux millions de rouleaux de papier toilette par jour sont fabriqués à Gien © Radio France - Anne Oger

"C'est le consommateur qui nous guide, et il y avait une vraie demande pour se débarrasser du rouleau, qui ne sert à rien" raconte Helder Marcelino, le directeur de l'usine Essity de Gien. "Aujourd'hui on est très fiers de faire ce produit-là à Gien, la seule usine dans le monde à fabriquer ce produit."

60% de déchets en moins

Avec ce rouleau sans tube -qui malgré tout ne représente aujourd'hui que moins de 10% de la production de papier toilette de l'usine de Gien- Essity peut afficher aussi une réduction de ses déchets au moment de la fabrication. "En éliminant le mandrin, nous avons diminué nos déchets d'environ 60%, et nous réduisons aussi le volume d'emballage plastique nécessaire, car les rouleaux sont plus longs, et il y en a moins dans les paquets" explique Jean-Paul Ferreira-Martins, le responsable qualité et environnement d'Essity à Gien. 

Un secret de fabrication bien gardé

Mais pas question de dévoiler le secret de fabrication, le process reste top secret, parce qu'inventer le rouleau sans tube cela n'a pas été simple, la technologie est compliquée. "Sans entrer dans les détails, il fallait trouver un moyen pour que la première feuille de papier toilette soit assez robuste pour remplacer le rouleau et maintenir un rond au milieu" confie Jean-Paul Ferreira-Martins.

Une machine à papier chez Essity à Gien
Une machine à papier chez Essity à Gien © Radio France - Anne Oger

On n'en saura pas plus, la ligne de fabrication qui tourne à plein régime ne livrera pas tous ses secrets aux concurrents : "c'est un peu comme une recette de cuisine" sourit Helder Marcelino. "On part tous avec les mêmes ingrédients, mais après il y a la touche personnelle qui fait qu'on réussit ou non" !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess