Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Ham, 2.000 masques fabriqués en trois jours pour l'industrie sucrière

-
Par , France Bleu Picardie

A Ham, dans l'est de la Somme, les ateliers de couture Jean-Luc François confectionnent des masques pour les salariés des sucreries Saint-Louis. Une première tournée de 2.000 masques a été fabriquée en seulement trois jours.

Les ateliers de confection Jean-Luc François à Ham, dans la Somme
Les ateliers de confection Jean-Luc François à Ham, dans la Somme - Jean-Luc François

Les ateliers de confection de haute couture "Jean-Luc François" de Ham s'activent au cœur de la crise du coronavirus. Le créateur, installé dans l'est de la Somme a été contraint de fermer à cause des mesures de confinement est tout de même parvenu à mobiliser une partie de ses équipes pour fabriquer, en urgence des masques pour les ouvriers des sucreries Saint-Louis. 

"La Directrice des sucreries dans la Somme m'a téléphoné", raconte Jean-Luc François. L'industrie a indiqué avoir besoin de 20.000 masques pour continuer à fonctionner pour produire et livrer la France en sucre. Une stratégie a été mise en place en une matinée notamment pouvoir trouver des élastiques conformes dans les Hauts-de-France. C'est dans une entreprise du Nord que les ateliers ont trouvé. 

2.000 masques en trois jours

La production de masques a alors été mise en place avec les ouvrières de la coopérative  de Ham, les façonnières indépendantes, les personnes à leur compte. Les ateliers ont mis à disposition des machines aux domiciles. La coupe est réalisée dans l'atelier de Ham avec un système de deux tables. Les ouvrières évitent ainsi d'être trop proches. 

En trois jours, plus de 2.000 masques ont été confectionnés par les ateliers Jean-Luc François. Ils ont été livrés mardi 24 mars. 

2.000 masques fabriqués en trois jours pour l'industrie sucrière
2.000 masques fabriqués en trois jours pour l'industrie sucrière © Radio France - Eric Turpin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess