Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Ingrandes-sur-Vienne, 139 salariés d'Emil Frey offrent une deuxième vie aux voitures d'occasion

-
Par , France Bleu Poitou

Huit mois après son ouverture, le Centre de rénovation des véhicules d'occasion d'Ingrandes (Vienne) a presque atteint son rythme de croisière avec 100 voitures reconditionnées par jour.

Le Centre de rénovation des véhicules d'occasion d'Ingrandes a vocation à reconditionner 30.000 voitures par an.
Le Centre de rénovation des véhicules d'occasion d'Ingrandes a vocation à reconditionner 30.000 voitures par an. © Radio France - Jules Brelaz

C'est la troisième vie de cette friche industrielle de Saint-Ustre, à Ingrandes-sur-Vienne, près de Châtellerault. Ancien camp américain de la Seconde Guerre Mondiale, l'ex-entrepôt de la Coop Atlantique est aujourd'hui devenu un Centre de rénovation des véhicules d'occasion (CRVO) grâce à un investissement du groupe Emil Frey France, dont le siège se trouve à Poitiers. 

Un immense parking de 6.000 places accueille des Renault, Peugeot ou encore BMW à perte de vue. Des voitures parfois abîmées qui entrent dans une immense usine de 7.000 mètres carrés avant d'en ressortir comme neuves, au terme de huit étapes de transformation. 

"Une fois que le véhicule a été expertisé, il continue son flux sur l'atelier et le plateau mécanique et une fois les réparations faites, il passe dans l'atelier carrosserie et enfin comme tout véhicule digne de ce nom, il va passer en shooting photo", explique Damien Wisniewski, porte-parole d'Emil Frey France.

Hassen, le "magicien" débosseleur, accompagné de Damien Wisniewski, le directeur de la Business Unit après-vente et pièces de rechange (à droite).
Hassen, le "magicien" débosseleur, accompagné de Damien Wisniewski, le directeur de la Business Unit après-vente et pièces de rechange (à droite). © Radio France - Jules Brelaz

Parmi les 139 salariés du CRVO, Hassen fait figure de magicien. Longtemps intérimaire avant d'être recruté ici en CDI, ce débosseleur fait disparaître les égratignures et "toutes les imperfections" sur les carrosseries. "Les coups et les chocs créent des déformations de tôle, mon boulot est de les enlever sans passage de peinture". 

Parmi les 139 salariés du CRVO, Willy passe au peigne fin les voitures en bout de chaîne avant le passage au shooting photo
Parmi les 139 salariés du CRVO, Willy passe au peigne fin les voitures en bout de chaîne avant le passage au shooting photo © Radio France - Jules Brelaz

A l'autre bout du circuit, les voitures sont repeintes et séchées à l'aide d'une technologie de pointe. Les dernières retouches sont apportées par Willy, ancien de l'armée de l'air reconverti dans le contrôle et la logistique, à la manière d'"une esthéticienne" pour quatre roues. "C'est exactement ça, vous ne pouvez même pas imaginez ! On y va parfois presque avec la pince à épiler pour enlever un poil de chien par exemple et on fait briller la voiture, il y a un côté écologique à recycler en quelque sorte ces véhicules." Des voitures qui peuvent ensuite être transportées par l'entreprise voisine DVTA vers les 250 concessions du groupe Emil Frey France.

L'implantation du CRVO à Ingrandes permet aussi de redonner de la confiance et de l'emploi à un bassin ouvrier en souffrance. "On a souhaité s'implanter ici sur une friche industrielle et c'était aussi comme vocation de redonner confiance à des salariés localement", affirme Damien Wisniewski. Des anciens salariés de Fenwick, Hutchinson ou encore Mécafi travaillent désormais au CRVO d'Ingrandes. 

Le CRVO d'Ingrandes et ses 6.000 emplacements extérieurs.
Le CRVO d'Ingrandes et ses 6.000 emplacements extérieurs. © Radio France - Jules Brelaz
Choix de la station

À venir dansDanssecondess