Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Kingersheim, les salariés sauvent leur usine de charcuterie

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

L'entreprise alsacienne de charcuterie Maurer Tempé à Kingersheim (Haut-Rhin) est reprise par une centaine de ses salariés. La justice a validé le plan de reprise sous forme de société coopérative et participative (Scop).

L'enseigne de l'entreprise Maurer Tempé
L'enseigne de l'entreprise Maurer Tempé © Maxppp - PHOTOPQR/L'ALSACE Thierry Gachon

L'usine de charcuterie Maurer Tempé de Kingersheim (Haut-Rhin) est reprise par ses salariés. La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse a validé ce jeudi le projet de reprise sous forme de société coopérative et participative (Scop). La justice avait mercredi entériné la fermeture des 13 boucheries de la marque.

Des embauches à venir

Sous la houlette du directeur commercial, Mathieu Rouillard, 103 salariés sur les 135 ont accepté d'investir leurs indemnités de licenciement dans l'entreprise, pour la moderniser. "C'est une fierté de pouvoir reprendre l'usine grâce aux salariés", se réjouit Mathieu Rouillard, "c'est aussi un soulagement après des mois de travail sur ce projet". 

A terme, l'usine devrait compter 119 salariés avec l'embauche de commerciaux. Un investissement d'1,8 million d'euros est prévu pour restructurer l'outil de production et améliorer la qualité avec "une charcuterie qui contient moins de sel et moins d'additif". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu