Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A la Sentinelle, un restaurateur propose des plats préparés dans un distributeur 7 jours sur 7

-
Par , France Bleu Nord

Le Saint-Christophe établissement "bistronomique" de la Sentinelle salué par le Gault et Millaut a lancé son distributeur pour sauver les meubles pendant la fermeture des restaurants. Un service qui fonctionne bien auprès de ceux qui travaillent dans le secteur.

Le restaurateur Hervé Renesson devant le distributeur de plats préparés installé devant son restaurant à La Sentinelle (Nord), le 25 janvier 2021.
Le restaurateur Hervé Renesson devant le distributeur de plats préparés installé devant son restaurant à La Sentinelle (Nord), le 25 janvier 2021. © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Hervé Renesson a été l'un des premiers à proposer de la vente à emporter dans le secteur dès le premier confinement, il faisait alors jusqu'à une centaine de couverts chaque samedi, avec la multiplication de l'offre il a diminué de moitié, il a donc décidé de tester le distributeur car il n'attend pas de réouverture avant mai ou juin.

Un moyen d'assurer un salaire plein à son chef  qui est aujourd'hui au chômage partiel, et d'éventuellement aussi se tirer un salaire. Le gérant du Saint-Christophe se base sur le succès du relais de Beaufort dans l'Avesnois où le chef a du prendre un deuxième distributeur face au succès du premier.

Un service qui fonctionne bien depuis le début car selon lui les personnes qui travaillent en ont "marre des sandwichs et de la malbouffe", il propose donc tous les jours une entrée, 2 plats dont un froid pour les commerciaux et autres travailleurs qui ne peuvent pas réchauffer leur repas, un chaud et un dessert pour des prix qui vont de 3 à 10 euros.

Dans les 40 casiers rechargés 4 à 5 fois par jour,  il n'y aura donc pas les grands plats bistronomiques habituels, mais pas question pour autant de sacrifier la qualité de l'établissement qui proposera notamment  des plats "grands mères" style carbonnade flamande, poulet coco, gigot, etc 

avec des produits simples, on peut faire de très belles choses, des plats avec du goût !

Et pour déguster au mieux votre petit plat, un QR Code vous permet  de trouver les conseils de cuisson du chef, un autre vous renvoie sur la page facebook du distributeur Le Distrib du Saint Christophe et bientôt un dernier vous affichera la liste de tous les ingrédients et des éventuels allergènes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess