Économie – Social

A La Teste-de-Buch l'eau de source se transforme en bière

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde mardi 14 novembre 2017 à 17:06

Aurélien Rey, co-fondateur de la brasserie artisanale Mira au milieu de ses cuves à La Teste
Aurélien Rey, co-fondateur de la brasserie artisanale Mira au milieu de ses cuves à La Teste © Radio France - Stéphane Hiscock

La Brasserie Mira est entrée en phase de production. Alimentée directement par une source d'eau de 22.000 ans puisée à 300 mètres de profondeur la brasserie est capable de produire 20.000 hectolitres de bière par an tout en respectant un cahier des charges "artisanal".

La bière "Mira" a été inventée par deux brasseurs du Bassin d'Arcachon en 2015. Jusqu'au mois dernier la production était délocalisée en Lorraine. Mais depuis le mois dernier, tout se fait à la Teste-de-Buch, depuis la réception des graines de malt jusqu'à la mise en bouteille et la commercialisation.

C'est Aurélien Rey, co-fondateur de la brasserie Mira qui nous ouvre les portes de cet immense bâtiment dans la zone d'activité de la Teste. Les cuves et les machines sont flambant neuves. La production vient de démarrer : une production "artisanale" insiste Aurélien Rey.

Nos malts et nos houblons viennent d'Allemagne ou d'Alsace. On brasse aussi des produits bios. C'est du "craft beer", du fait-main ! Ca donne des bières non filtrées, non-pasteurisées. C'est très tendance et c''est ce qu'on recherche nous chez Mira. — Aurélien Rey, Brasserie Mira

Distribuées chez des cavistes mais également dans la grande distribution

La Brasserie Mira propose à ce jour 8 parfums, de la bière blonde à la brune en passant par la blanche et se décline en deux marques. L'une est commercialisée chez des cavistes, l'autre est destinée aux supermarchés. Ces bières ont obtenu plusieurs prix internationaux à Londres lors de la cérémonie des World Beer Awards.

La Brasserie Mira a déjà recruté 9 salariés. Fin décembre elle va aussi ouvrir un pub avec une salle de concert et recruter 15 employés supplémentaires. Voici de l'or en canette de 25 et 33 centilitres ! Mira savoure son succès et pense déjà à se développer. Après la bière pourquoi pas une distillerie de Whisky ? Le projet est dans les tuyaux.

Cavistes et supermarchés sont deux marchés complémentaires selon Aurélien Rey, co-fondateur de Mira