Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

À La Toussuire, en Maurienne, les députés européens découvrent les conséquences de la présence du loup dans les Alpes

jeudi 12 juillet 2018 à 21:38 Par Nathalie Grynszpan, France Bleu Pays de Savoie

Pour la première fois depuis le retour du loup en Savoie, il y a vingt ans, des députés européens sont venus se rendre compte sur le terrain des conséquences de sa présence sur le pastoralisme et le tourisme.

Les quatre députés européens ont été accueillis par une trentaine de personnes en Maurienne dont des alpagistes
Les quatre députés européens ont été accueillis par une trentaine de personnes en Maurienne dont des alpagistes © Radio France - Nathalie Grynszpan

Fontcouverte-la-Toussuire, Savoie, France

L'Europe commence à s'intéresser de près au bouleversement provoqué par l'arrivée du loup dans les alpages. Quatre députés européens, d'Italie, de Croatie et de France (Michel Dantin, député européen et maire de Chambéry) ont été accueillis sur les exploitations  d'altitude en Maurienne ce jeudi et le seront également dans le Vercors, vendredi. Il faut dire que si le loup prospère dans les montagnes, c'est qu'il est  strictement protégé depuis 1992 par une réglementation européenne qui interdit de le chasser. Mais depuis 1992, les choses ont bien changé.  Les députés européens en ont pris la mesure à 2 220 mètres d'altitude sur les hauteurs de la station de la Toussuire en Maurienne. Des alpagistes leur ont expliqué comment ils ont dû composer avec l'animal et comment les contraintes conduisent à l'abandon de secteurs entiers qui ne sont plus entretenus.

Si les députés commencent à tendre l'oreille aux difficultés des alpagistes, c'est que la situation devient explosive dans plusieurs pays colonisés par le loup. Il est temps de remettre à plat la réglementation. 

"Il faut trouver le juste équilibre avec l'élevage. C'est ce combat-là qu'on mène" Michel Dantin, député européen, maire de Chambéry

"C'est une étape, c'est une journée. Il en faudra d'autres. Le 15 mai, il y a eu à Bruxelles une séance des parlementaires devant la Commission européenne et on s'est rendu compte que la Commission européenne était quand même assez coupée des réalités que vivent y compris les députés européens sur le terrain dans leurs pays" Jacqueline Dupenloup, maire de St Alban des Villards

Une visite qui est une étape importante car un plan loup est en réflexion désormais à Bruxelles pour faire évoluer la réglementation.

Les alpages de La Toussuire en Maurienne - Radio France
Les alpages de La Toussuire en Maurienne © Radio France - Nathalie Grynszpan