Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

A Limoges les cheminots enterrent la SNCF publique à la veille de l'année 2020

-
Par , France Bleu Limousin

C'est une action très symbolique qu'ont mené ce 31 décembre à Limoges quelques centaines de manifestants. Les cheminots en tête d'une marche funèbre se sont dirigés vers la gare pour enterrer la SNCF publique à la veille de 2020 où l'entreprise ferroviaire sera ouverte à la concurrence.

Un corbillard se dirige sur le son de la marche funèbre vers la gare de Limoges
Un corbillard se dirige sur le son de la marche funèbre vers la gare de Limoges © Radio France - Françoise Ravanne

Limoges, France

Pour ce dernier jour de 2019 et à quelques heures du réveillon pas question de lâcher prise face au gouvernement. Quelques centaines de manifestants s'étaient donnés rendez vous ce mardi matin à Limoges pour dire non à la réforme des retraites. Mais cette fois ci la manifestation avait surtout pour cible le devenir de la SNCF car dés 2020 l'entreprise va changer de statut avec une ouverture à la concurrence dénoncent les syndicats.

Un cortège funèbre se dirige vers la gare des bénédictins

Corbillard et couronne de fleurs en tête du cortége funèbre organisé par les cheminots - Radio France
Corbillard et couronne de fleurs en tête du cortége funèbre organisé par les cheminots © Radio France - Françoise Ravanne

Devant la gare des bénédictins la CGT cheminots mais aussi Sud Rail ont voulu alerter sur les dangers qui pèsent désormais sur la SNCF car l'entreprise va être divisée en 5 sociétés anonymes. "C'est un danger pour la sécurité des usagers" déplore notamment Sylvain Bongrand délégué Sud rail.

Le convoi mortuaire a fait une longue pause devant la gare des bénédictins avec des discours et un recueil de doléances qui sera ensuite transmis à la direction de la SNCF et au ministère des transports.

La manifestation s'est achevée par le dépôt d'un cercueil devant la direction de la SNCF en gare de Limoges - Radio France
La manifestation s'est achevée par le dépôt d'un cercueil devant la direction de la SNCF en gare de Limoges © Radio France - Françoise Ravanne

Le cercueil symbolisant la mort de la SNCF en tant qu'établissement public a fait son entrée en gare des bénédictins juste avant 12 h pour être déposé devant la direction de la SNCF. Les manifestants ont conclu cette action symbolique par un chant signifiant qu'ils étaient toujours là. 

Une entrevue est prévue entre les cheminots et les députés de la République en marche de la Haute-Vienne le 6 janvier à la veille de la reprise des négociations avec le gouvernement sur la réforme des retraites.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu