Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : à Marseille, la "Bonne Mère" perd 1.700 euros par jour

-
Par , , France Bleu Provence

Ces douze derniers mois, la basilique Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille a vu son nombre de visiteurs divisé par deux. Les dons aussi ont baissé, ce qui conduit le père Olivier Spinoza à tirer la sonnette d'alarme.

La Bonne Mère à Marseille reste le monument le plus visité de la ville
La Bonne Mère à Marseille reste le monument le plus visité de la ville © Radio France - David Aussillou

Comme beaucoup de monde, malheureusement, à Marseille, la "Bonne Mère" n'est pas épargnée par la crise économique. Les restrictions sanitaires dues au coronavirus font chuter le nombre de touristes. Ils étaient un million, environ, sur les douze derniers mois. C'était le double avant la crise.

Pour la paroisse on perd 1.700 euros par jour. Pour le magasin, c'est environ 70% de pertes.

Moins de visiteurs, pour le sanctuaire, c'est aussi moins d'acheteurs dans le magasin de Notre-Dame-de-La-Garde, et donc, moins de recettes financières. "On avait beaucoup de touristes et donc un modèle qui se suffisait mais ce n'est plus le cas" explique Anne-Sophie Houzel, l'administratrice, ou plus exactement, l'économe de la basilique Notre-Dame-de-la-Garde : "Pour la paroisse, on perd 1.700 euros par jour. Pour le magasin, c'est environ 70% de pertes."

"On avait beaucoup de croisiéristes et de touristes qui venaient... ce n'est plus le cas" explique Anne-Sophie Houzel, l'économe de la basilique

Les dons ont eux aussi baissé, du simple au double. Du coup, pour inciter les Marseillais à soutenir la "Bonne Mère" et à venir sur place, le père Olivier Spinoza, recteur de la Basilique, a eu une petite idée pour attirer, notamment, les fans de l'OM : "Dimitri Payet est venu déposer son maillot il y a quelques mois, il nous en a fait don. On va l'installer dans les prochains jours."

"Le maillot de Dimitri Payet sera dans la Basilique d'ici quelques jours" détaille le père Olivier Spinoza

Choix de la station

À venir dansDanssecondess