Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Montéléger, aller chercher ses colis à la ferme, c'est possible

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Joel et Claudine Blache se lancent dans l'aventure Agrikolis, une plateforme qui permet aux agriculteurs de devenir point de retrait pour un site d'achats en ligne. Le couple stocke les colis dans un des hangars de la ferme.

Claudine et Joel Blache proposent un service de relais-colis dans leur ferme à Montéléger.
Claudine et Joel Blache proposent un service de relais-colis dans leur ferme à Montéléger. © Radio France - Claire Leys

Vous vous êtes peut-être déjà rendus à la ferme pour acheter des œufs frais, du lait ou encore un bon fromage... Dorénavant, à Montéléger dans la Drôme, vous pouvez aussi y récupérer une piscine en kit ou un nouveau réfrigérateur. Joel et Claudine Blache, un couple d'agriculteurs, se lancent dans l'aventure Agrikolis, une plateforme qui permet aux exploitants agricoles de devenir point de retrait pour un site d'achats en ligne. Joel et Claudine sont les premiers à offrir ce service en Drôme-Ardèche. Ils ont réaménagé leur ancien centre de conditionnement d’œufs en espace de stockage... Machines à laver, toboggans, écrans plats, les colis sont soigneusement triés. 

Retirer son colis au milieu des champs 

"Ça m'évite de me déplacer en ville, avec tout le stress lié aux embouteillages et aux galères pour se garer", explique Julien, un client. Il habite dans une petite commune à proximité et teste le point de retrait pour la première fois. Au-delà de l'environnement, les clients apprécient le service "aux petits oignons". Joel et Claudine chargent eux-même les colis dans le coffre, "ce qui n'est pas toujours le cas dans un point de retrait standard", précisent-ils. Ouvert le samedi matin et tous les soirs du lundi au vendredi, le relais-colis représente un gain de temps pour les habitants des environs. "Pour nous, c'est aussi une aventure humaine, détaillent Joel et Claudine. Les clients posent des questions sur notre métier, ils découvrent le monde de la ferme. Cela permet de retisser du lien entre les agriculteurs et la population !"

Le couple espère gagner environ 400 euros par mois grâce à cette nouvelle activité, "avec la culture des céréales, nos salaires ne sont pas mirobolants", glisse Joel. Ce complément de revenu est donc bienvenu.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu