Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

A Nancy, la Ville débloque 1,4 million d'euros pour soutenir les commerçants

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Pour soutenir les commerçants durement touchés par la crise du coronavirus, la Ville de Nancy vient d'annoncer un "plan d'actions". Des tarifs de stationnement plus attractifs en passant par l'exonération de taxes, la mairie investit au total près d'un million 400 mille euros.

Lors du premier samedi de déconfinement sous le soleil à Nancy.
Lors du premier samedi de déconfinement sous le soleil à Nancy. © Maxppp - Cédric Jacquot

En pleine campagne pour le second tour des élections municipales, le maire de Nancy et candidat à sa succession Laurent Hénart vient d'annoncer ce vendredi 29 mai un "plan d'actions" pour le commerce. Il comprend plusieurs mesures destinées à relancer l'économie locale et attirer, à nouveau, les clients vers le centre-ville : 

  • Le stationnement

A partir du 6 juin, le stationnement coûtera deux euros, tous les samedis et dans tous les parkings gérés par la Métropole du Grand Nancy. En semaine, il sera à un euro, à partir de 17h. La Ville de Nancy a commencé à distribuer 100 000 contremarques, d'une valeur d'un euro, que les commerçants du centre pourront donner à leur clientèle. Elles s'ajoutent aux 30 minutes de gratuité déjà en vigueur dans tous les parkings de Nancy.

  • Exonération des taxes

La Ville exonère les 1600 commerçants le paiement des taxes, comme le droit d'enseigne, la taxe locale sur les enseignes et publicités extérieures, les droits de voirie relatifs aux terrasses et étalages, la redevance des marchés... La mairie travaille aussi sur une extension des terrasses pour les cafetiers et restaurateurs.

  • Communication

Une campagne de communication massive sur le centre-ville et le commerce de proximité sera développée pendant six mois sur différents supports, en prenant en compte les temps forts commerciaux. 

Des coups de pouce non négligeables, mais qui ne suffiront pas à limiter la casse selon Fabrice Gwizdak, boulanger et président de l'U2P en Meurthe-et-Moselle. "Aujourd'hui les entreprises qui sont dans la pénibilité, ce n'est pas ça qui va les relancer", doute l'artisan nancéien. "On ne peut pas tout demander d'une ville, d'un département, d'une région ou même de l'Etat", répond Sébastien Duchowicz, président des Vitrines de Nancy. "On sait très bien que certains ne réussiront pas à relever la tête".

Cela peut être aussi des solutions promotionnelles. Il faut que nous les commerçants, on se remette au boulot du mieux qu'on peut. Fabrice Gwizdak

Fabrice Gwizdak et Sébastien Duchowicz s'accordent à penser que cette reprise passera aussi par des gestes commerciaux. D'ailleurs les Vitrines de Nancy vont lancer plusieurs opérations de chèques-cadeaux, la première se déroulera pendant la fête des Mères.

Enfin la Métropole du Grand Nancy, la Ville et les Vitrines de Nancy sont en train de finaliser une plateforme de e-Commerce. Elle proposera différents services, comme la livraison à domicile, le click and collect ou encore la consigne. Un outil qui doit permettre de répondre aux nouveaux modes de consommation, qui se sont fortement développés pendant le confinement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess