Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

À Nantes, des manifestants anti-consommation pénètrent dans le passage Pommeraye et scandent : "On est là !"

-
Par , France Bleu Loire Océan

Une nouvelle fois ce week-end, une grosse cinquantaine de militants ont tenté de perturber le commerce nantais. Ils se sont introduits à Beaulieu et dans le passage Pommeraye où ils ont scandé des messages anticapitalistes.

Photo d'illustration - Le passage Pommeraye à Nantes.
Photo d'illustration - Le passage Pommeraye à Nantes. © Radio France - Victoria Koussa

"Travaille, consomme et ferme ta gueule !", ont scandé ce samedi 18 janvier après-midi plusieurs dizaines de manifestants anticapitalistes dans le passage Pommeraye à Nantes, avant de quitter les lieux. L'opération s'est déroulée dans le calme après plusieurs actions en ville, comme au centre-commercial Beaulieu ce samedi matin. 

Le Carrefour de Beaulieu brièvement fermé

Les grilles du magasin Carrefour du centre-commercial Beaulieu et de quelques boutiques ont été baissées 45 minutes ce samedi en fin de matinée. Les militants se sont mobilisés dans l'enceinte de la galerie commerçante pour manifester leur opposition à "la consommation de masse".  

Dimanche dernier, des militants ont provoqué l'évacuation des Galeries Lafayette pour protester contre l'ouverture des magasins le dimanche. La préfecture l'avait autorisée pour que les commerçants puissent rattraper leur chiffre d'affaires grignoté par les nombreuses manifestations de ces derniers mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu