Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Nantes, les commerçants du centre-ville dressent un bilan satisfaisant des soldes d'hiver

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan

Ils ont duré un mois et demi : les soldes d'hiver touchent à leur fin ce mardi. A Nantes, les commerçants dressent un premier bilan satisfaisant. La fermeture des centres commerciaux a provoqué un report de la clientèle et une hausse de la fréquentation en centre-ville.

Les soldes d'hiver se sont terminées le 2 mars 2021.
Les soldes d'hiver se sont terminées le 2 mars 2021. © Maxppp - Romain Boulanger

C'est assez rare pour être souligné : cette année, les commerçants dressent un bilan globalement satisfaisant des soldes d'hiver. "On est content", confirme Johann, responsable d'une boutique de prêt-à-porter située sur la place Royale, à Nantes. Sur les derniers jours, il observe une hausse notable du trafic, et donc du chiffre d'affaires : "Cela nous a permis de rattraper un peu les pertes de l'année dernière. Mais on reste quand même loin des objectifs.

"Comme au bon vieux temps"

Cette augmentation de l'activité, c'est une conséquence directe de la fermeture des centres commerciaux. "C'est vrai que cela a tout de suite mieux fonctionné, remarque Eugénie Pousset. Vendeuse dans un magasin de chaussures place du Commerce, cette foule des grands week-ends lui rappelle celle d'autrefois. "Comme il y a six ans, quand les gens venaient vraiment pour faire les soldes, ils allaient tous prendre la même paire et s'acharnaient presque dessus. On a retrouvé cela." 

La plupart des commerçants sont parvenus à liquider leurs stocks, un des principaux enjeux après les confinements de l'année dernière. Ils ont ainsi pu renflouer leurs trésoreries. "Mais attention, nuance Olivier Dardé, président de l'association plein centre. Cette hausse de l'activité ne veut pas dire que les commerçants sont parvenus à dégager de grosses marges. Notamment les indépendants, qui ont un prêt garanti par l'état à rembourser ou un loyer à payer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess