Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

A Nantes, les syndicats ont défilé avec les gilets jaunes ce samedi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan

Pour le onzième samedi de mobilisation des gilets jaunes, une manifestation a rassemblé environ 1500 personnes ce samedi 26 janvier à Nantes. Les syndicats CGT, FSU et Solidaires étaient dans le cortège, une première à Nantes

Des drapeaux du syndicat Solidaires au dessus de la foule des gilets jaunes
Des drapeaux du syndicat Solidaires au dessus de la foule des gilets jaunes © Radio France - Louis de Bergevin

Nantes, France

Les drapeaux des syndicats FSU, CGT et Solidaires ont flotté au dessus de la foule des gilets jaunes ce samedi 26 janvier. L'intersyndicale appelait, pour la première fois à Nantes, à se joindre à la manifestation.

Il est nécessaire de montrer que les mouvements sociaux, auxquels les Gilets jaunes ont su redonner un souffle inscrit dans la durée, ne faiblissent pas." - Communiqué de l'intersyndicale

Les deux cortèges se sont joints à la croisée des tramways, avant de défiler autour du centre ville, château-préfecture-cours des cinquante otages. C'est une fois revenu sur celui-ci que des affrontements ont éclaté. Jets de projectiles et d'un cocktail Molotov sur les forces de l'ordre contre jets de grenades lacrymogènes.

La manifestation a longé le cours Saint-Pierre avant de rejoindre la préfecture - Radio France
La manifestation a longé le cours Saint-Pierre avant de rejoindre la préfecture © Radio France - Louis de Bergevin

La préfecture a relevé neuf interpellations dans l'après-midi.