Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

À Nantes, syndicats et gilets jaunes manifestent ensemble pour le 1er mai

-
Par , France Bleu Loire Océan

Syndicats et gilets jaunes défilent ensemble pour ce 1er mai à Nantes. Après un défilé dans le calme ce mercredi matin, quelques heurts ont éclaté dans le centre-ville dans l'après-midi.

Beaucoup de gilets jaunes dans la manifestation nantaise
Beaucoup de gilets jaunes dans la manifestation nantaise © Radio France - Soizic Bour

Nantes, France

En milieu de matinée, ce mercredi 1er mai, syndicats et gilets jaunes commencent à se rassembler au pied de la tour Bretagne, à Nantes. Ce sont la CGT, FSU, Solidaires, l'Unef et le MNL qui ont fixé le rendez-vous et qui ont invité les gilets jaunes à la rejoindre. La CFDT, de son côté, avait prévu un rassemblement à 11h sur l'esplanade de l'éléphant et FO un meeting à la maison des syndicats.

Entre 3.400 et 6.000 manifestants, dans une ambiance festive

D'après la reporter de France Bleu Loire Océan sur place, les manifestants sont entre 3.400 selon la police et 6.000 selon les syndicats, dont une bonne moitié de gilets jaunes. "Ça se passe dans une bonne ambiance, pas de tension jusque-là. C'est l'unité qui prime pour les syndicats qui, comme les gilets jaunes, réclament plus de justice sociale. Les annonces d'Emmanuel Macron n'ont convaincu personne dans le cortège"

Puis des heurts dans l'après-midi

La fumée des gaz lacrymogènes, ce mercredi après-midi, à la Petite Hollande à Nantes - Radio France
La fumée des gaz lacrymogènes, ce mercredi après-midi, à la Petite Hollande à Nantes © Radio France - Marion Fersing

La manifestation s'est terminée dans le calme, à la mi-journée, sur l'île de Nantes. Mais, en milieu d'après-midi, les forces de l'ordre ont lancé des gaz lacrymogènes pour disperser des manifestants qui étaient revenus dans le centre-ville. Elles ont aussi reçu des jets de projectiles. 6 personnes ont été interpellées pour outrage, jet de projectile et port d'arme. 

Les forces de l'ordre utilisent des gaz lacrymogènes cour des 50 otages. - Radio France
Les forces de l'ordre utilisent des gaz lacrymogènes cour des 50 otages. © Radio France - Soizic Bour

Place Bretagne, préfecture, CHU puis île de Nantes

Un peu avant 13h, le défilé arrive au niveau du CHU et de la présidence de l'Université avant de traverser la Loire pour aller sur l'île de Nantes et rejoindre la maison des syndicats où la manifestation se termine

Un manifestant fait référence à l'affaire Benalla, cet ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, violent lors de la manifestation du 1er mai 2018 à Paris.

Dans le cortège, un masque d'Alexandre Benalla - Radio France
Dans le cortège, un masque d'Alexandre Benalla © Radio France - Soizic Bour

Après être passé devant la préfecture, les manifestants empruntent le cour des 50 otages, direction la croisée des trams. 

Les gilets jaunes aussi ont leur banderole. Ils ont, à leur tour, pris la tête du cortège.

Le cortège arrive au niveau de la préfecture - Radio France
Le cortège arrive au niveau de la préfecture © Radio France - Soizic Bour

Le cortège vient de passer à Talensac, syndicats en tête, gilets jaunes juste derrière. Il poursuit son chemin en direction de la préfecture.

Après le rassemblement place Bretagne, le cortège doit prendre la direction de la préfecture.

Syndicats et gilets jaunes ont prévu de manifester ensemble.

À 10h30, ils sont une centaine de manifestants, place Bretagne. Certains sont venus avec un brin de muguet.

Début du rassemblement, place Bretagne - Radio France
Début du rassemblement, place Bretagne © Radio France - Soizic Bour
Choix de la station

France Bleu